Le palais de justice de Québec

Viol d'une ado: peine de quatre ans pour un chauffeur de taxi

Le juge Michel Auger envoie un chauffeur de taxi derrière les barreaux pour une période de quatre ans, pour avoir eu une relation sexuelle complète avec une mineure de 13 ans et pour avoir fait des attouchements sur une autre enfant à deux reprises.
Pour justifier sa décision rendue vendredi, le juge a notamment tenu compte du «caractère hautement prémédité» des gestes commis par Fathi Blali, qui ont mené à la relation sexuelle complète sur l'adolescente qu'il connaissait. L'homme de 50 ans d'origine tunisienne a pris à bord la victime dans son taxi lors de l'été 2005, alors qu'elle marchait le long d'un boulevard, pour l'amener chez elle et la violer. Il devait pourtant la laisser à son domicile. La victime a gardé de lourdes séquelles. À la suite à l'agression, elle a tenté de s'enlever la vie, elle s'est mutilée et elle a beaucoup de difficulté à faire confiance aux hommes.
Blali s'en est aussi pris à une autre enfant, en 2005 et en 2007. À deux reprises, il s'est couché sur la victime, qu'il connaissait, tout en effectuant des mouvements de va-et-vient sur elle. La fillette était âgée de sept et neuf ans au moment de gestes reprochés.
Le juge a adhéré à la demande de la Couronne représentée par Me Rachel Gagnon, qui souhaitait une peine globale de quatre ans de pénitencier. L'avocate de la défense, Me Susan Corriveau, estimait que le père de deux enfants devrait se faire imposer une peine inférieure à deux ans.
La défense a déjà signifié son intention d'en appeler du jugement de culpabilité rendu contre Blali.