Vente de bougies du Carnaval en hausse, mais cible ratée

Les ventes de la bougie du Carnaval ont connu une hausse de 20 % par rapport à l'an dernier. Ce n'est pas suffisant pour atteindre l'objectif de 55 000, mais assez pour satisfaire les organisateurs, alors que la fête hivernale commence jeudi les célébrations de cette année charnière pour sa relance.
Au total, 41 056 bougies ont été vendues, une hausse de près de 20 %. La campagne de financement a permis d'amasser près de 90 000 $ pour des organismes de la grande région de Québec.
«La campagne de la bougie a été un grand succès cette année! Nous avons largement dépassé les ventes de l'an dernier, c'est-à-dire l'objectif prévu à notre budget», s'est réjoui lundi le président du conseil d'administration du Carnaval de Québec, Alain April. 
Celui qui dirige le nouveau conseil qui a la lourde tâche de remettre la fête sur la voie de la rentabilité estime que cette «réussite» tient en parti au «rêve très ambitieux, voire un peu fou, d'écouler 55 000 bougies». 
Il faut dire que pour cette année de transition vers un Carnaval renouvelé en 2017, l'organisation a mis les bouchées doubles pour tabler sur les bougies qui se vendaient 10 $ chacune. 
En plus d'avoir donné le mandat clair aux sept duchesses de vendre des bougies, l'organisation a bénéficié de nouveaux points de vente, notamment de la sollicitation sur la rue, une première.
«Les duchesses 2016 prouvent encore et encore qu'elles sont de vraies filles de tête et des entrepreneures hors pair», a ajouté M. April. «Elles ont fait un travail carrément exceptionnel.»
Instaurée en 1959, la vente de la bougie est l'un des principaux moyens de financement du Carnaval. En plus de donner la chance aux acheteurs de gagner différents prix, les bougies vendues permettent aux duchesses d'amasser des capsules, augmentant ainsi leur probabilité d'être élue reine lors d'un tirage au sort.
Mercredi, les duchesses prendront part à la traditionnelle «cérémonie de mise en capsule» en compagnie de Bonhomme et du maire de Québec, Régis Labeaume. La reine sera pour sa part connue jeudi à la place Jean-Béliveau du centre Vidéotron. 
Couronnement public
Le couronnement se déroulera à 18h45 et est ouvert à tous, avec ou sans effigie du Carnaval. Le couronnement public sera suivi de la Symphonie hivernale avec Louis-Jean Cormier et l'Orchestre symphonique de Québec.
La vente décevante de billets pour ce spectacle a fait la manchette ces deux dernières semaines. Un blitz de ventes dans les réseaux des membres du conseil d'administration ainsi qu'une promotion 2 pour 1 de Vidéotron avaient pour but de mousser la vente de billets dont l'objectif est de 6000. 
Présentement, la moitié des billets, soit 3000, ont trouvé preneurs, a confirmé le Carnaval selon les derniers chiffres disponibles lundi. Il s'agit du minimum pour assurer la rentabilité de cette soirée perçue comme un événement-bénéfice pour l'organisation.
La cérémonie d'ouverture officielle du 62e Carnaval aura pour sa part lieu vendredi 19h au Palais de glace de Bonhomme devant le parlement.