Guy A. Lepage

Vente de billets au Centre Vidéotron : Guy A. Lepage surpris par la tempête autour de ses propos

Une déclaration de Guy A. Lepage sur la vente des billets au Centre Vidéotron a causé tout un tourbillon ce matin. Surpris par l'impact de ses propos, l'humoriste assure ne pas avoir voulu froisser les gens de Québec.
En entrevue mardi à l'émission Entrée principale animée par André Robitaille à la télévision d'ICI Radio-Canada, Guy A. Lepage a admis que la vente des billets du spectacle The Tounes que le groupe Rock et Belles Oreilles présentera au Centre Vidéotron le 19 septembre était difficile. «(...) C'est difficile vendre des billets à Québec, Madonna et moi, on s'est parlé au téléphone hier», a d'abord dit Guy A. Lepage, avant d'ajouter que «c'est les shows heavy métal pis le hockey des Remparts à 20 piastres le billet qui vend bien. Tout le reste, c'est très très très difficile.»
Certains y ont vu une insulte envers les gens de Québec. Les radios et les médias sociaux se sont vite enflammés. Mais le principal intéressé nie avoir voulu blesser qui que ce soit ou avoir fait un jugement de valeur. Joint au téléphone plus tôt aujourd'hui, Lepage précise qu'il ne faisait que répéter ce que les gens du milieu lui ont dit lors de sa tournée d'entrevues dans la capitale, il y a quelques semaines. «J'ai été surpris de cette réaction-là parce que ma déclaration était très factuelle et qu'au Centre Vidéotron, les shows qui vendent le mieux, c'est les shows de métal et les parties des Remparts et les autres ont plus de difficulté. J'ai répété ça et c'est tout.» «Ce spinnage-là nous dépasse, a-t-il renchéri, et je pense que ça a été parti par quelqu'un qui ne nous aime pas.»
4000 personnes visées
Le Centre Vidéotron refuse de dévoiler le nombre de billets vendus pour RBO, mais l'animateur de Tout le monde en parle affirme que le groupe vise 4000 personnes dans une configuration de salle qui peut en accueillir 5000. «On a attiré 20 000 personnes à Montréal et il y a cinq fois plus de monde, donc c'est dans les mêmes proportions. (...) 4000 personnes, c'est du monde à messe. Il n'y a pas grand monde qui font des shows à 4000 personnes.»
En tournée de promotion avec tous les membres de RBO fin août, Guy A. Lepage disait ne pas être préoccupé par la vente au ralenti des billets. «On en a entendu parler, mais on n'est pas stressés de ça. On serait stressés si c'était la première fois qu'on faisait le show et qu'on se disait...»
«...on ne pogne plus», avait complété André Ducharme.
«Il y a des gens qui s'imaginaient : il va y avoir 20 000 personnes! Il n'a jamais été question qu'on fasse un show comme ça», avait pour sa part précisé Yves P.Pelletier.
«L'histoire de la vente de billets au Centre Vidéotron dépasse largement RBO. Ça a l'air que Madonna ne dort plus!», avait alors ironisé André Ducharme.