Un homme âgé de 43 ans a tenu les policiers en haleine vendredi, et a même tiré sur eux avec une carabine à plombs avant d'être arrêté et conduit à l'hôpital.

Val-Bélair: un forcené maîtrisé par les policiers

Un forcené a tenu la police en haleine pendant près de 14 heures consécutives dans la nuit de jeudi à vendredi au 1405, rue de l'Esplanade, à Val-Bélair. Le Groupe tactique d'intervention (GTI) a eu recours à des gaz irritants pour maîtriser l'homme de 43 ans en crise et fortement intoxiqué.
Ayant réussi à s'enfuir, une femme se trouvant à l'intérieur du domicile, dont le lien avec le forcené est toujours inconnu, a réussi à alerter les policiers vers 18h.
L'individu, armé d'une carabine à plomb, a fait feu vers les agents du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) à leur arrivée sur les lieux. Il était également en possession d'un chalumeau.
Le GTI a été appelé en renfort et un large périmètre a été établi dans le secteur, forçant l'évacuation de six locataires habitant à proximité.
Il aura fallu plusieurs heures aux policiers et au GTI pour enfin venir à bout de l'homme barricadé.
Pour «éviter que la situation ne dégénère», l'escouade tactique a utilisé des gaz irritants avant de lancer l'assaut, a expliqué Sandra Dion, porte-parole au SPVQ. L'individu s'est finalement rendu vers 6h45 vendredi, soit 14 heures après le début de l'opération policière menée par le GTI.
Une fois appréhendé, l'homme a été conduit à l'hôpital par mesure préventive. Il doit comparaître cet après-midi au palais de justice de Québec.
Il pourrait faire face à des accusations d'agression armée, de voies de fait et de menaces de mort