Une troisième piste? Pas pour demain!

Selon le plan directeur de l'aéroport de Québec, datant de 2010, il est question de la possibilité de construire une troisième piste après 2035. Toutefois, Aéroport de Québec inc. (AQI) n'est pas pressée d'en arriver là.
«Au début, il y a 15 ans, on avait pensé à ça... Mais avec toute la nouvelle dynamique, et la technologie pour le contrôle du trafic aérien, on me dit que ce n'est pas sûr qu'on va avoir besoin de ça. Alors possiblement, un rallongement de piste en temps opportun», affirme Gaëtan Gagné, président et chef de la direction d'AQI. «Parce que les petits porteurs deviennent de plus en plus gros.»
Cependant, l'aéroport de Québec a déjà exploité trois pistes d'atterrissage jusqu'au courant des années 60. Sur une photo datant de 1960, il y avait une piste 02-20. Alors que sur une photo prise huit ans plus tard, on voit que cette piste n'est plus qu'un souvenir.