Une Torontoise coupable du meurtre de sa fille handicapée

Une mère torontoise a été reconnue coupable, dimanche, du meurtre prémédité de sa fille handicapée âgée de 16 ans qui, souffrant de paralysie cérébrale, était incapable de marcher, de parler et de se nourrir toute seule.
Cindy Ali, 45 ans, qui avait plaidé non coupable, a été condamnée à une peine d'emprisonnement à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans.
Les procureurs ont convaincu le jury que l'accusée avait étouffé sa fille Cynara avec un oreiller en février 2011. Elle avait ensuite élaboré une série de mensonges afin de déguiser le meurtre en braquage de domicile avec agression.
Les avocats de la défense soutenaient que l'adolescente était aimée de sa mère. Selon eux, Cynara est morte après une série de convulsions provoquées par un présumé braquage de domicile ou une infection pulmonaire.
Cynara a été artificiellement maintenue en vie pendant deux jours après avoir été transportée à l'hôpital. Des policiers répondant à un appel d'urgence au sujet d'un cambriolage à domicile l'avaient trouvée inanimée.
Cindy Ali était la principale responsable de Cynara. Elle était seule avec sa fille lors du matin fatidique.