L'imposante structure de Jacek Jarnuszkiewicz sera installée dès ce printemps à la Pointe-à-Carcy, devant le Musée naval de Québec

Une sculpture de sept mètres pour mettre en valeur le canot à glace

Le canot à glace aura son oeuvre d'art et sera immortalisé dans une sculpture verticale de sept mètres de haut, qui fera face au fleuve à longueur d'année. C'est le sculpteur Jacek Jarnuszkiewicz qui a remporté le concours lancé par la Ville de Québec et son oeuvre a été dévoilée lundi matin.
L'imposante structure sera installée dès le printemps à la Pointe-à-Carcy, devant le Musée naval de Québec. La conseillère et vice-présidente du comité exécutif Julie Lemieux a dévoilé lundi matin la maquette de l'oeuvre, en présence de l'artiste montréalais d'origine polonaise Jacek Jarnuszkiewicz. C'est lui qui a remporté le concours national visant à doter Québec d'une oeuvre qui immortaliserait la pratique du canot à glace. L'activité a été désignée l'an dernier comme élément du patrimoine immatériel par le ministère de la Culture.
L'endroit où sera ancrée sa sculpture a une résonnance toute particulière pour le sympathique sculpteur. «C'est exactement la place où, en 1964, quand j'étais petit et que j'avais des cheveux, on est arrivés en bateau de Copenhague. Je trouve ça très émouvant d'avoir une pièce exactement à cet endroit», s'est-il remémoré.
Budget de 250 000 $
L'oeuvre de M. Jarnuszkiewicz a été conçue pour refléter à la fois l'aspect historique et la modernité de la pratique du canot à glace. Fabriquée d'acier inoxydable et de laiton, «elle devient un élément signalétique qu'on peut voir de très loin», fait valoir l'artiste, et elle marquera le départ de la course de canot qui se déroule dans le cadre du Carnaval.
Le budget de 250 000 $ pour le projet provient de l'Entente de développement culturel intervenue entre la Ville de Québec et le ministère de la Culture. En tout, 150 000 $ vont à la réalisation de l'oeuvre et 100 000 $ à l'aménagement du site.