Les noms des milliers de donateurs à la Fondation J'ai ma place seront figés sur du verre devant un gigantesque écran en leur hommage.

Une murale numérique pour les donateurs de J'ai ma place

Ceux qui souhaitent avoir leur nom immortalisé dans l'amphithéâtre ont jusqu'au 30 juin pour faire un don à la Fondation J'ai ma place. Après quoi, les noms des milliers de donateurs seront figés sur du verre devant un gigantesque écran en leur hommage.
«Dès le début de J'ai ma place, on s'était engagé à mettre les noms des donateurs dans l'amphithéâtre», a commenté le président de la Fondation J'ai ma place, Luc Paradis.
Tous les donateurs corporatifs ou individuels sont devenus, dit-il, une forme de «bougie d'allumage» pour le projet d'amphithéâtre avant même que le futur colisée voie son financement de 400 millions $ confirmé. Chaque personne qui verse un don de 20 $, 50 $ ou 100 $ verra son nom rejoindre celui des quelque 4000 personnes qui ont déjà donné à la Fondation qui a amassé 600 000 $ depuis sa création en 2010.
«Ça deviendra une belle mosaïque», a dit M. Paradis.
Fait original, une application mobile permettra de mettre en lumière le nom sur la murale afin de le rendre plus facile à trouver.
L'initiative J'ai ma place, qui vendait des sièges dans le nouvel amphithéâtre depuis 2008, est pour sa part récemment devenue Première place. L'aménagement de la murale numérique pour les donateurs sera payé par la Fondation au coût de 150 000 $. Les dons peuvent être faits par téléphone ou au fondationjaimaplace.com