Le patineur de vitesse Charles Hamelin a triomphé en deux minutes 14,985 secondes.

Une médaille d'or pour Charles Hamelin au 1500 mètres

Le Québécois Charles Hamelin est en mission aux Jeux olympiques de Sotchi et il l'a entreprise de la plus belle façon qui soit en raflant la médaille d'or de la première épreuve auquel il a participé, le 1500 mètres.
Le patineur de vitesse de Sainte-Julie, âgé de 29 ans, s'est montré dominant pendant les phases préliminaires et, encore en finale, il a imposé son rythme tout au long de la course.
Il a triomphé en deux minutes 14,985 secondes pour devancer le Chinois Tianyu Han et le Russe Victor An.
«C'est une journée parfaite, a lancé Hamelin après avoir été félicité par les autres membres de l'équipe canadienne de patinage de vitesse courte piste. J'ai suivi mon plan à la lettre. Et j'ai vraiment montré que j'étais le plus fort.»
Cette troisième médaille d'or olympique de Hamelin, déjà champion du 500m et au relais 5000m à Vancouver en 2010, lui permet d'égaler le record canadien détenu conjointement par Marc Gagnon et par les hockeyeuses Hayley Wickenheiser, Becky Kellar, Jayna Hefford et Jennifer Botterill.
Il s'agit aussi pour lui d'une quatrième médaille olympique puisqu'il avait contribué à la médaille d'argent du relais canadien aux Jeux de Turin, en 2006. Il pourrait donc surpasser ses ex-coéquipiers Marc Gagnon et François-Louis Tremblay - quintuples médaillés olympiques - puisqu'il lui reste trois autres épreuves à disputer à Sotchi.
Gagnon était le seul Canadien, avant Hamelin, à avoir remporté une médaille aux 1500 mètres aux Jeux olympiques, le bronze à Salt Lake City en 2002.
Hamelin s'est révélé presque imbattable cette saison avec six victoires sur le circuit de la Coupe du monde.
François Hamelin, le frère de Charles, et Michael Gilday, de Yellowknife, n'ont pas accédé à la finale. Gilday a été disqualifié en demi-finales et Hamelin a terminé deuxième de la finale B.
Chez les femmes, Marianne St-Gelais, de Saint-Felicien, Jessica Hewitt, de Kamloops, C.-B., et Valérie Maltais, de La Baie, ont franchi avec succès les préliminaires du 500 mètres.
St-Gelais, Hewitt, Maltais et Marie-Ève Drolet, de Chicoutimi, ont également franchi la première étape au relais 3000 mètres et prendront part à la grande finale, le 18 février.