Les autorités ont fait état de plusieurs actes de vandalisme samedi à Portland.

Une manif anti-Trump dégénère à Portland

Alors que les manifestations anti-Trump se poursuivaient pour une autre journée, samedi, aux États-Unis, la police de Portland, en Oregon, a indiqué qu'un homme avait été atteint par balle par un autre protestataire dans une manifestation qui a dégénéré, dans la nuit de vendredi à samedi.
La victime a été transportée à un hôpital à proximité pour être soignée, a affirmé la police de Portland, ajoutant qu'on ne craint pas pour sa vie.
Les autorités étaient toujours à la recherche du tireur qui avait pris la fuite. L'incident est survenu très tôt samedi matin, sur un pont situé au-dessus de la rivière Willamette.
Un homme a tiré en direction des protestataires qui exprimaient leur colère face à l'élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis. Des centaines de personnes ont pris la rue vendredi soir à Portland, perturbant la circulation.
Les autorités ont fait état de plusieurs actes de vandalisme, bien que les organisateurs de la manifestation eurent assuré, plus tôt vendredi, que la protestation serait pacifique.
La police a dû utiliser des gaz lacrymogènes pour disperser la foule de plusieurs centaines de personnes. Des projectiles de toutes sortes avaient été lancés en direction des policiers.
De nombreuses autres manifestations se sont déroulées de façon pacifique, notamment à Boston et à New York. D'autres sont prévues samedi, notamment à Chicago, à Las Vegas et à Los Angeles.