Des scientifiques analysent une voiture à l'extérieur de la maison où Gisela Mota a été tuée samedi.

Une mairesse mexicaine tuée moins d'un jour après son entrée en poste

La mairesse d'une ville du sud de la capitale mexicaine a été tuée moins d'une journée après être entrée en poste.
<p>La mairesse Gisela Mota salue la foule lors de son assermentation, vendredi, la veille de son décès. </p>
Des assaillants sont entrés par effraction dans la maison de Gisela Mota à Temixco, samedi matin, et l'ont tuée par balle, a confirmé la commission de la sécurité publique de l'État de Morelos.
Le gouverneur Graco Ramirez a indiqué sur Twitter que deux autres personnes avaient été tuées. Deux suspects ont été arrêtés. Les détails et le mobile du meurtre demeurent nébuleux.
Temixco compte environ 100 000 habitants et est situé près de Cuernavaca, une ville industrielle et touristique où les extorsions et les enlèvements liés au crime organisés sont fréquents.
Mme Mota a été assermentée le 1er janvier. Elle était membre du Parti de la révolution démocratique, un parti de gauche, et a déjà siégé au Congrès fédéral.