Selon ce que Le Soleil a appris, la police aurait saisi de multiples objets de luxe à son lieu de domicile: des vêtements de marque Burberry, un MacBook air, un iPad avec étui Michael Kors, des bottes Prada, des bijoux et produits de beauté haut de gamme.

Une fraudeuse de produits de luxe comparaît

Une femme de 42 ans a été arrêtée pour une importante fraude estimée à plus de 100 000 $ perpétrée dans des magasins hauts de gamme de la région de Québec. La police a saisi plusieurs produits de luxe et vêtements griffés.
La police de Québec a ouvert une enquête en avril 2012 à la suite de plaintes déposées par des commerçants. Un mandat d'arrestation a été lancé le 28 novembre 2012. La dame, aux goûts luxueux, a été arrêtée le 14 janvier sur le territoire de la police de Lévis alors qu'elle se trouvait au volant de son véhicule, une Mercedes blanche.
Elle a comparu une première fois le 15 janvier au palais de justice pour une accusation de fraude liée à une infraction commise en juillet 2010. Mais d'autres accusations devraient s'ajouter au cours des prochains jours.
En effet, la police de Lévis a effectué, mercredi dernier, une surprenante perquisition à la résidence de la dame dans le secteur Pintendre.
Elle y a trouvé l'équivalent d'un véritable entrepôt d'objets de luxe : des vêtements de marque Burberry, un MacBook Air, un iPad avec étui Michael Kors, des bottes Prada, des bijoux et produits de beauté haut de gamme.
Évidemment, son train de vie ne correspondait en rien avec ses capacités financières réelles. Bien qu'on n'en sait encore peu sur le modus operandi de la fraudeuse, il a été possible d'apprendre qu'elle faisait ses achats démesurés sur des cartes de crédit au nom de tierces personnes. Plusieurs commerces ont été la cible de ses achats, dont le réputé Holt Renfrew de Place Ste-Foy.