Dave Lévesque

Une forte délégation du Québec en Beauce

Plusieurs joueurs québécois aspirent à inscrire leur nom sur le prestigieux trophée de l'Omnium du Québec Canam qui se tient cette semaine au club de golf Saint-Georges.
Le dernier Québécois à inscrire son nom au bas du trophée a été Dave Lévesque, qui tentera de répéter cet exploit pour une troisième fois. Le professionnel en titre du club Château Bromont occupe le cinquième rang au Classement Coors Light des divisions internationale et nationale de Circuit Canada Pro Tour.
D'ailleurs, on retrouve six professionnels du Québec parmi les 10 premiers du Classement Coors Light. Sonny Michaud, de La Tempête, est un prétendant logique à la victoire. Il est classé deuxième avec 1 041,27 points contre les 1121,71 pour le meneur, l'Ontarien Stephane Dubois.
Marc-Étienne Bussières (Longchamp) vient au troisième rang, devant Jean-Philip Cornellier (Knowlton). Les deux peuvent se vanter d'être les champions de la PGA du Canada. Marc-Étienne Bussières a réussi l'exploit en 2016, tandis que Cornellier a été couronné champion 2017, il y a quelques semaines.
Tim Alarie et Beon Yeong Lee sont les deux autres Québécois parmi les 10 premiers du Classement Coors Light. Beon Yeong Lee avait remporté l'Omnium Manac en 2016 avec un record de 30 coups sous la normale.
Nouveaux venus
Parmi les autres joueurs à surveiller, on note les noms de Francis Berthiaume et Vincent Blanchette, deux nouveaux venus sur la scène professionnelle du golf.
Blanchette connaît un début de saison fort intéressant.
«Mon attention se porte carrément sur le Circuit Web.com et je ferai les qualifications cet automne. Mon but ultime est évidemment d'avoir ma carte sur le grand circuit de la PGA.»
À l'Omnium Placements Mackenzie, Blanchette a terminé au 22e rang.
«Je suis très satisfait de mon début de saison, ça va super bien. J'ai joué du bon golf au club Les Quatre Domaines la semaine passée.»
La compétition est loin de lui faire peur. «J'ai passé quatre années aux États-Unis et la compétition était omniprésente. Je ne me stresse pas avec ça. La différence au niveau professionnel c'est que l'on peut faire de l'argent». L'Omnium du Québec Canam présenté Desjardins est doté d'une bourse globale de 100 000 $ dont 18 000 $ iront au champion, dimanche.
Un peu plus et Blanchette ne participait pas à l'Omnium du Québec Canam. «J'ai raté la qualification de l'Omnium canadien RBC par un seul coup.»