Une fillette qui aurait été enlevée par sa mère à Saint-Jean-sur-Richelieu retrouvée en République tchèque

La fillette de 2 ans qui aurait été victime d'un enlèvement parental a été retrouvée en compagnie de sa mère en République tchèque.
L'information a été confirmée en soirée par la porte-parole de la Sûreté du Québec, Christine Coulombe.
Les autorités policières ne pouvaient en dire davantage sur les circonstances de l'arrestation ou sur la méthode employée par la mère pour quitter le Canada avec un enfant dont elle n'avait pas la garde légale.
La petite Maria Zabranska, 2 ans, vivait chez son père, qui s'en occupait. La mère de l'enfant, Marcela Zabranska, en visite de la République tchèque, est venue la chercher lundi pour une sortie, mais ne l'a jamais ramenée.
La police affirme que l'ordonnance de garde imposait à la mère de ramener l'enfant à son père en soirée. Le père, qui habite Saint-Jean-sur-Richelieu, était sans nouvelles d'elle et il avait des raisons de croire que la mère avait pu quitter le pays avec l'enfant.
Mardi en fin de journée, les enquêteurs du Service des enquêtes régionales de la Sûreté du Québec, en collaboration avec les policiers du Service de police de Saint-Jean-sur-Richelieu, ont publié un avis à l'intention du grand public.
La Sûreté du Québec demandait aux citoyens de partager toutes informations pouvant aider à retrouver Maria Zabranska.
La police n'était pas en mesure d'indiquer mardi soir à quel moment l'enfant pourrait revenir au Canada.