Stéphanie Cotnoir a participé à une compétition au Massachusetts.

Une fille de Lévis au volant d'un monster truck

La passion de Stéphanie Cotnoir pour les monster trucks - des véhicules 4 X 4 aux roues surdimensionnées - a franchi un autre niveau, en septembre, alors que son équipe l'a laissée conduire l'engin monstrueux à l'occasion d'une compétition au Massachusetts.
La dame de 28 ans, originaire de Lévis, s'est d'ailleurs démarquée parmi les autres compétiteurs, notamment en réussissant un wheeley du premier coup et en parvenant à sauter par-dessus plusieurs voitures côte à côte.
«Ce n'est pas le genre de compétition pour laquelle tu te pratiques. J'avais déjà conduit le camion d'un point A à un point B, mais je n'avais jamais fait de saut ou de figure auparavant.» Stéphanie est littéralement tombée amoureuse de ce challenge extrême en 2006, lors d'une démonstration à Expo Québec.
Elle est ensuite entrée en contact avec les membres de l'équipe Team Scream, basée au Michigan, qu'elle n'a pas hésité à aller rejoindre pour les suivre pendant quatre ans à travers différentes tournées en Amérique du Nord. Elle a commencé par la base, comme s'occuper de l'entretien du garage, pour ensuite apprendre à faire les vidanges d'huile, le changement de transmission et la pose des pneus sur les camions. Aux États-Unis, elle est d'ailleurs surnommée «Miss Tool Box».
De retour au Québec, elle convient que sans l'appui de sa mère et de ses amis, elle n'aurait pas pu réaliser son rêve le plus fou!
Mélanie Lachance (Azimut Santé), Marc Tardif (Toyota Charlesbourg) et Ginette Faucher (Le Pivot) tiennent à remercier tous les donateurs, comme Hélène Tremblay (deuxième à partir de la gauche).
Le sport en cadeau chez Toyota Charlesbourg
Vélos, patins, bâtons de hockey, raquettes, skis, casques... Ce sont plus de 380 articles de sport usagés qui ont été déposés chez le concessionnaire Toyota Charlesbourg pour le programme Azimut Santé du Centre communautaire Le Pivot.
Cela représente trois fois plus de morceaux que l'an passé, donc trois fois plus de familles et d'enfants comblés! En effet, tous les articles reçus seront redistribués à des jeunes avides de sport qui n'ont pas nécessairement les moyens de se payer l'équipement dont ils ont besoin.
Mélanie Lachance (Azimut Santé), Marc Tardif (Toyota Charlesbourg) et Ginette Faucher (Le Pivot) tiennent à remercier tous les donateurs, comme Hélène Tremblay (deuxième à partir de la gauche), qui ont fait de cette deuxième collecte une réussite.
Le cinquième tournoi de golf de la Classique des chefs a connu un succès plus important qu'espéré.
Pluie de dons à la Fondation Réno-Jouets
La Fondation Réno-Jouets a tenu son septième souper-bénéfice à l'Hôtel Plaza le mois dernier, sous la présidence d'honneur de Jean-François Cantin, directeur général de SBI International. La participation de plus de 300 personnes à la soirée et l'engagement année après année des différents partenaires ont permis d'amasser la somme de 64 000 $. De ce montant, soulignons entre autres l'apport du tournoi de golf de la Classique des chefs qui, grâce à des commandites de dernière minute, a fait gonfler les profits de la collecte de fonds de 1500 $, pour un total de 7500 $. Sur la photo figurent d'ailleurs certaines de ces personnalités ayant fait de cet événement une réussite, soit Annie Asselin (Réno-Jouets), Normand Richer (Fumoir Grizzly), Jean-Sébastien Angers (Allard Fruits et Légumes), Simon Bernier (La Fernandière), Steve Chamberland (Lortie Construction) ainsi que Catherine Pagé.
Du basket pour le cancer du sein
Le Cégep Champlain St. Lawrence de Québec a présenté, le 26 octobre, son premier Lady Lions Box Out Cancer, un événement qui s'inscrivait dans une foule d'activités ayant pour but d'amasser des fonds pour le cancer du sein. Pour l'occasion, les joueuses de basketball juvénile AAA du Séminaire Saint-François sont venues affronter les Lady Lions dans un match amical remporté par les cégépiennes. Le montant final de la collecte de fonds sera dévoilé prochainement. Ce mois-ci, c'est au tour des gars de se mobiliser pour le Movember, avec probablement la présentation d'un match de hockey amical.
L'Halloween, prise 2
Pour ceux qui n'ont pas eu assez du 31 octobre pour faire ressortir toutes leurs pulsions, sachez que l'Halloween se poursuit en quelque sorte à l'Université Laval aujourd'hui. En effet, le campus sera littéralement envahi de zombies pour un événement caritatif des plus originaux, la course Sauve qui peut organisée par MC2 Expérience Stratégique. Toute la population invitée à venir se mesurer, sur un parcours à obstacles de cinq kilomètres, à ces morts-vivants incarnés par des bénévoles qui ont à coeur la Fondation de l'Université Laval. L'activité, gratuite, se déroulera de 9h30 à 12h30.
Mentions spéciales
Le Centrespoir de Charlesbourg a célébré ses 25 ans d'existence le 26 octobre, en plein coeur de la Semaine de l'action communautaire autonome. L'événement a eu lieu à l'Arpidrome de Charlesbourg, en présence de certains dignitaires des différents paliers de gouvernement. Le Centrespoir vient en aide aux personnes atteintes de cancer comme aux personnes endeuillées, ainsi qu'à leurs proches.
Claire Pimparé, dont plusieurs se souviennent pour son rôle de Passe-Carreau dans l'émission Passe-Partout, est devenue la première porte-parole officielle de la Fondation Le Petit Blanchon. C'est tout naturellement que la comédienne, aujourd'hui grand-mère de quatre petits-enfants, a accepté ce rôle au sein de l'organisme oeuvrant auprès des enfants blessés physiquement ou psychologiquement.
Audrey Chabrat, doctorante en neurobiologie à l'Université Laval, a décroché une bourse de 15 000 $ remise par l'Institut universitaire en santé mentale de Québec, en collaboration avec le ministère de la Santé et des Services sociaux. La jeune chercheuse souhaite ainsi se consacrer à démystifier certaines maladies du cerveau, tels la schizophrénie, les troubles de l'attention de même que la dépression.