L'exposition Loups-mariniers propose, pendant tout l'été, 36 photos illustrant le métier de chasseur de phoques, prises au sein de trois communautés : les Îles-de-la-Madeleine, Terre-Neuve et le Nunavut.

Une exposition sur le métier de chasseur de phoques à Sainte-Anne-des-Monts

Le photographe et réalisateur du film Phoque, le film, Raoul Jomphe, présente une toute nouvelle exposition au musée Exploramer de Sainte-Anne-des-Monts, en Haute-Gaspésie. En collaboration avec le Centre d'interprétation du phoque des Îles-de-la-Madeleine, Loups-mariniers propose, pendant tout l'été, 36 photos illustrant le métier de chasseur de phoques, prises au sein de trois communautés : les Îles-de-la-Madeleine, Terre-Neuve et le Nunavut.
«Sous les photos, il y a 144 messages où les gens disent ce qu'ils pensent par rapport à la cueillette du phoque», décrit M. Jomphe. Sa dernière exposition, Phoque, la controverse, qui s'était tenue au même endroit à l'été 2009, avait été vandalisée à coups de couteau. L'artiste avait choisi de laisser les photos endommagées en place.