«Investir 1 million $ pour aller voir qu'est-ce qu'on devrait faire au cours des 10 prochaines années, je trouve que c'est une très bonne idée», a plaidé samedi Christian Dubé, candidat dans Lévis pour la Coalition avenir Québec (CAQ).

Une étude sur le tunnel avant l'anneau, selon la CAQ

Les citoyens de la région de Québec préfèrent que l'on dépense 1 million $ pour une étude de faisabilité d'un tunnel Québec-Lévis avant de mettre un sou dans un anneau de glace couvert, selon la Coalition avenir Québec.
«Investir 1 million $ pour aller voir qu'est-ce qu'on devrait faire au cours des 10 prochaines années, je trouve que c'est une très bonne idée», a plaidé samedi Christian Dubé, candidat dans Lévis pour la Coalition avenir Québec (CAQ). «Tout le monde est excité par ce projet-là», jure le député sortant.
«Les gens nous disent, entre un anneau de glace, des Olympiques qui vont peut-être durer 10 jours aux 10 ans, ou de prendre le pont tout le matin, sans trafic. Qu'est-ce que vous pensez que les gens veulent?» ajoute Christian Dubé.
L'idée de financer une étude de faisabilité pour un tunnel entre Québec et Lévis rallie donc autant le Parti québécois (PQ) et le Parti libéral du Québec (PLQ) que la CAQ. «C'est sûr qu'on finit par être agacés de se faire prendre nos idées, lance le politicien. Mais on a toujours dit, nous, que l'original était meilleur que la copie.»
Le parti de François Legault insiste cependant pour dire qu'il était le premier à appuyer le concept. «Le troisième lien, ça fait longtemps qu'on en parle. Ce qu'on voit, par exemple, c'est que la Coalition a toujours eu le courage de mettre ces idées-là de l'avant», prétend Christian Dubé.
Le candidat dans Lévis ne croit pas que le PQ et le PLQ sont toutefois sérieux dans cette démarche. «On a souvent vu avec les libéraux, le PQ, les vieux partis que j'appelle, cette tendance-là d'avoir un problème, une étude et une tablette. Moi, je ne suis pas un gars à tablette», conclut Christian Dubé.