La camionnette repêchée est de retour sur la terre ferme, dans la cour d'un garage de Gaspé, après des dizaines de kilomètres parcourus à la dérive dans les eaux du golfe du Saint-Laurent.

Une camionnette remontée du fond du golfe après sept ans

Un pêcheur de crevette gaspésien a repêché une camionnette dans son chalut et a retrouvé son propriétaire, qui la croyait perdue à jamais au fond du golfe depuis sept ans.
<p>Une grue a remonté la camionnette sur le quai de Rivière-au-Renard. </p>
C'est le capitaine Yan Bourdages, de Petit-Cap, qui a fait la découverte. «Il m'a appelé vendredi [le 24 juillet] après-midi. Il pêchait près de Mont-Louis [du côté nord de la Gaspésie] et il avait accroché quelque chose qui a embarqué dans son chalut. Il a dû le traîner jusqu'à Rivière-au-Renard», rapporte Camil Bouchard, propriétaire des Entreprises maritimes Bouchard.
Le pêcheur a ainsi remorqué la camionnette dans l'eau sur près de 100 km. «Il est arrivé samedi à 11h, il s'est amarré au bout du grand quai de Rivière-au-Renard. Avec ma grue, on a remonté le véhicule et on l'a mis sur le quai», indique M. Bouchard.
Avant la remontée à la grue, le pêcheur ne savait pas ce qu'il rapportait, précise M. Bouchard. «Il voyait juste une porte et un numéro sur la porte.»
Propriétaire surpris
Ce numéro a permis à Patrice Bilodeau, ancien copropriétaire d'Interconnect Télécommunication à Clermont dans Charlevoix, de reconnaître sa camionnette. «J'ai été surpris quand j'ai vu le camion sur Facebook. On a vu le numéro, 94F09, et c'est comme ça qu'on identifiait nos camions [...]. Jamais je n'aurais pensé revoir ce camion. Ils l'auraient cherché pendant deux ans et ils ne l'auraient jamais retrouvé!»
M. Bilodeau se souvient de la perte du camion, «en automne 2007 ou 2008». «On avait une job à faire à Blanc-Sablon [sur la Basse-Côte-Nord]. On prenait le Nordik Express, qui fait toute la côte. Après, nos techniciens sont revenus en avion et ont laissé le camion sur le quai. Il a été embarqué sur le Nordik Express, où il a été attaché sur des conteneurs. C'était un des derniers voyages de la saison, il y a eu une grosse tempête et le camion est tombé à l'eau à la hauteur de l'île d'Anticosti.»
Yan Bourdages a pu repartir pour la pêche après «des ajustements» à son chalut, indique Camil Bouchard. Les chaluts à crevettes sont des poches en filet, ouvertes à une extrémité et traînées près du fond de l'eau par les navires. Ils sont conçus pour remonter plusieurs milliers de livres de crevette à la fois.
Camil Bouchard a déjà vu bien des choses coincées dans un chalut, mais jamais une camionnette. «Des fois, tu peux pogner un morceau d'avion, un morceau de bateau ou un morceau de bois, mais un véhicule, c'est un peu fort!» Avec la collaboration spéciale d'André Bécu