Le spectacle Créations de Louise Lecavalier, présenté à Québec en mars 2007, a été «très marquant» pour La Rotonde selon Steve Huot, car il a été la première coprésentation réalisée avec le Grand Théâtre.

Un tournant pour La Rotonde

Le premier spectacle programmé par La Rotonde en coprésentation marque indéniablement un tournant dans l'histoire de l'organisme, estime son directeur Steve Huot. 
«En 2006, on a fait une première collaboration avec le Grand Théâtre [GTQ] pour le spectacle Créations de Louise Lecavalier. On s'était [tous les deux] intéressé au même spectacle, l'artiste voulait dire oui aux deux, alors on a trouvé un terrain d'entente pour présenter le show au GTQ, mais qu'il soit inscrit dans les deux programmations.»
«C'était un peu inattendu, ce n'était pas une stratégie [à l'époque]. En faisant mon analyse après mon arrivée [à la direction en 2007], je me suis rendu compte que ça a été bénéfique pour les deux [...] Je me suis rassis avec la direction du GTQ pour collaborer avec eux. Ça a été le début d'une nouvelle ère: plutôt que d'être des concurrents, des compétiteurs dans la même ville, on devenait complémentaires, des alliés», relate M. Huot, signalant qu'il s'agit là d'un moment marquant et que cette stratégie de collaboration allait par la suite s'inscrire «dans l'ADN» de La Rotonde, dont la moitié de la programmation est élaborée en coprésentation depuis quelques années.