Le python échappé a mobilisé plusieurs policiers dans le quartier Limoilou, mardi soir.

Un python de 7 pieds perdu dans Limoilou

Policiers et pompiers bougent les meubles, regardent sur le toit, sous les voitures à la recherche d'un individu... Le suspect? Un python de sept pieds de long et d'un diamètre de quatre pouces égaré depuis lundi soir dans Limoilou.
Un python «jungle carpet» (<i>Morelia spilota cheynei)</i>
L'avis de recherche a circulé toute la journée de mardi sur Facebook. En milieu de soirée, les policiers sont arrivés, angle Bergemont et Charland, pour intensifier les recherches dans l'immeuble de six logements et aux alentours, assistés des pompiers et de leur détecteur thermique ainsi que du propriétaire du serpent. L'animal a la faculté de se faufiler aisément dans les tuyaux et les conduits de ventilation, par exemple. Autour du périmètre : des curieux, des amateurs de reptiles, et des citoyens inquiets que leurs chats ou chiens ne se fassent croquer par l'impressionnant animal.
Le serpent en question est un python «jungle carpet vert kaki et noir», décrit son propriétaire, Jasson Lord, avec qui Le Soleil s'est entretenu avant l'arrivée des policiers. La femelle de neuf ans «n'a jamais mordu personne», assure-t-il, pas plus que ce type de serpent est venimeux. «Ce n'est pas dangereux, elle ne s'attaquera jamais aux humains.» Le serpent peut toutefois mordre ou étrangler une petite proie, chose qui serait peu probable en raison de sa taille et de la température un peu fraîche pour cet animal originaire d'Australie, selon un amateur de reptiles croisé sur place, Olivier Frigon. Il est d'ailleurs fort possible que le serpent se trouve près d'une source de chaleur pour cette raison.
Et si Mme serpent est contrariée? «À part se sauver, elle ne fera pas grand-chose», répond M. Lord, ajoutant tout de même qu'avec un «chat un peu trop curieux», il y a «des chances qu'elle le pogne et l'étouffe».
Si vous apercevez l'animal, il est important de ne pas l'approcher et d'appeler immédiatement les agents de la faune, la SPA (418 527-9104) ou le 9-1-1.
Le python ne peut pas être bien loin. «En dedans de 500 mètres», estime M. Lord, qui affirme avoir déjà été éleveur de ce genre de bestioles. À l'extérieur, il indique que le serpent aime se tenir en hauteur, possiblement dans les arbres.
«Mon chum s'est endormi avec dans le cou [lundi soir], et elle en a profité pour prendre la poudre d'escampette», regrette M. Lord. Il s'est procuré le serpent dans une animalerie, tout à fait légalement, alors qu'il mesurait moins d'un pied. La loi québécoise ainsi que le règlement sur les animaux domestiques de la Ville de Québec permettent de garder des serpents non venimeux sans permis.
Il y a près d'un an, deux jeunes garçons sont morts étouffés dans leur sommeil par un python de Seba de plus de 12 pieds à Campbellton, au Nouveau-Brunswick. Selon M. Lord, il s'agissait d'une race beaucoup plus «agressive» que son python jungle carpet.
À 23h15, les policiers et les pompiers ont quitté les lieux sans avoir retrouvé l'animal.