Le palais de justice de Québec

Un présumé agresseur sexuel de Charlesbourg remis en liberté

Un homme de 41 ans de Charlesbourg accusé d'avoir collectionné de la pornographie juvénile depuis plus de 13 ans et d'avoir agressé sexuellement les deux filles de 11 et 12 ans de sa conjointe a pu reprendre sa liberté durant les procédures jeudi.
Après avoir entendu un résumé de la preuve, frappée d'une ordonnance de non-publication, le juge Christian Boulet a accepté de remettre l'individu sans antécédent judiciaire en liberté moyennant un engagement de 10 000$ et la promesse de demeurer chez sa mère 24 heures sur 24.
Il s'est aussi vu interdire de fréquenter les parcs, piscines et d'être en présence de mineurs. Il ne pourra toucher à un ordinateur ni contacter les plaignantes et leur mère. L'homme a été arrêté chez lui le 13 janvier. Les policiers ont saisi assez de matériel pour l'accuser de possession, accession, distribution et production de pornographie juvénile.