Un homme meurt écrasé par un jeu de boxe au bar La P'tite Grenouille

Un jeune homme de 19 ans, Patrick Breton, est décédé dans des circonstances inusitées, dans la nuit de mercredi à jeudi, au bar La P'tite Grenouille de Charlesbourg, après qu'un appareil de divertissement de boxe se soit renversé sur lui. Même si la thèse de l'accident est actuellement retenue, des accusations criminelles pourraient aussi être portées.
<p>Patrick Breton</p>
La police de Québec et les ambulanciers se sont rendus peu avant 3h à l'établissement licencié du 5350, Henri-Bourassa pour un homme initialement blessé comme le laissait entendre l'appel reçu. Le jeune homme a été transporté à l'hôpital où son décès a été constaté.
Les policiers ont rapidement confirmé que la victime a été écrasée par l'imposant appareil de boxe, qui pèse plus de 400 livres. Il s'agit d'une machine à laquelle est accroché un ballon d'entraînement, comme ceux utilisés par les boxeurs, pour évaluer la force de frappe du joueur.
«Maintenant, on est en train d'éclaircir pourquoi c'est tombé», explique l'agente Mélissa Cliche. Il y avait beaucoup de clients dans le bar au moment de l'événement. Les enquêteurs ont rencontré de nombreux témoins, jeudi. Encore faut-il démêler le vrai du faux.
«Il y a des versions contradictoires. On doit donc analyser tout ça, précise Mme Cliche. On ignore si c'est arrivé de façon accidentelle ou si c'est volontaire. Si tel est le cas, il pourrait y avoir des accusations criminelles», ajoute-t-elle. En effet, selon le résultat de l'enquête, un procureur pourrait considérer qu'il y a suffisamment d'éléments circonstanciels pour porter des accusations de négligence criminelle causant la mort.
L'appareil, appelé Spider Box, a été saisi par la police pour subir des expertises. Il a été transporté hors de l'établissement licencier en fin d'avant-midi après que l'équipe du service de l'identité judiciaire eut terminé d'analyser la scène de l'événement.
De plus, une autopsie sera pratiquée ce vendredi sur la victime. «Ça va nous permettre de déterminer exactement la cause du décès et connaître le point d'impact avec la victime lorsque l'appareil s'est renversé.»
Accroché à l'arcade
Selon ce qu'il a été possible d'apprendre, le jeu d'arcade aurait basculé parce que quelqu'un s'y serait accroché volontairement pour une raison qu'on ignore. Il pourrait s'agir d'un ami du jeune homme. Une hypothèse, en grande partie confirmée par un mot de la direction diffusée sur la page Facebook de l'entreprise.
«(...) il semble qu'un client se serait agrippé de tout son poids sur l'un des appareils d'amusement de l'établissement, soit la machine à boxe, et qu'un client aurait possiblement poussé la machine au même moment et celle-ci se serait renversée sur le jeune homme qui se trouvait juste à côté. Nos pensées sont avec la famille du jeune homme décédé et nous leur souhaitons nos plus sincères condoléances.»
La policière n'a pas voulu apprécier la valeur de ces informations.
Un spécialiste de ce type de jeux d'arcade à qui Le Soleil a parlé mentionne qu'il faut une force considérable pour faire basculer l'appareil dont le poids avoisine 436 livres. Il mesure sept pieds de haut et possède une base de deux pieds par quatre pieds.