Des enquêteurs ont été dépêchés sur les lieux pour établir les circonstances de l'accident.

Un homme en fauteuil roulant heurté par une voiture

Un homme en fauteuil roulant a été blessé grièvement après avoir été happé par un automobiliste mercredi matin, à Québec. Le pare-brise givré du conducteur serait à l'origine de l'accident et pourrait lui valoir des accusations de négligence criminelle.
L'impact est survenu vers 7h30, alors que l'homme en fauteuil roulant traversait la rue Saint-Paul, non loin de la gare du Palais. Le quinquagénaire a été éjecté de son fauteuil et s'est retrouvé à plat ventre sur la chaussée. Il a subi de multiples fractures, mais on ne craint pas pour sa vie, a indiqué mercredi le porte-parole de la police de Québec, Pierre Poirier.
L'automobiliste a été interrogé par les policiers. Le pare-brise givré de son véhicule serait un facteur qui aurait mené à l'accident, a précisé M. Poirier.
Un procureur des poursuites criminelles et pénales se penchera sur la preuve recueillie par les enquêteurs et aura à déterminer s'il y a matière à poursuite.
Négligence criminelle
Le conducteur dans la quarantaine pourrait faire face à des accusations de négligence criminelle causant des lésions. Il pourrait également recevoir un constat d'infraction en vertu du Code la sécurité routière. L'article 281.1 stipule que «la personne qui conduit un véhicule routier dont le pare-brise et les vitres ne sont pas libres de toute matière pouvant nuire à la visibilité du conducteur commet une infraction et est passible d'une amende de 100$ à 200$».
La rue Saint-Paul a été bloquée à la circulation pendant une bonne partie de l'avant-midi, mercredi, entre la rue Abraham-Martin et le boulevard Jean-Lesage, le temps que les reconstitutionnistes éclaircissent les circonstances de l'accident.