Un homme de 50 ans meurt au travail à Caplan

La Commission de la santé et de la sécurité du travail enquête sur un accident qui a entraîné la mort d'un homme de New Richmond, Gabriel Leblanc, 50 ans, lundi après-midi dans une entreprise de soudure à Caplan en Gaspésie.
La victime travaillait à la pose d'un essieu autovireur sur une remorque pour le transport du bois lorsque s'est produit l'accident, explique Marie-France Vermette, porte-parole de la CSST. Le quinquagénaire a reçu une pièce de métal à la tête après que des soudures temporaires eurent cédé. Le travailleur gonflait alors un ballon pneumatique qui a fait pression sur certaines pièces d'équipement. La Sûreté du Québec s'est rendue sur place, mais a rapidement confié l'enquête à la CSST après s'être assuré qu'aucun élément criminel n'entrait en cause.
Des enquêteurs de la commission ont visité, mardi, l'entreprise Soudure Caplan où a eu lieu l'accident. «Comme il n'y avait aucune méthode de travail sécuritaire formelle pour ce type de travaux, la CSST a interdit toute forme de travaux avec l'essieu autovireur jusqu'à ce que le propriétaire dépose une méthode sécuritaire de travail», raconte Mme Vermette.