Le palais de justice de Québec

Un homme accusé d'avoir incité une fillette de neuf ans à la bestialité

Un homme de 44 ans de Laval, François Tremblay, doit faire face à une accusation d'avoir incité une fillette de neuf ans à commettre un acte de bestialité.
Un homme de 44 ans de Laval, François Tremblay, doit faire face à une accusation d'avoir incité une fillette de neuf ans à commettre un acte de bestialité.
Tremblay a comparu au palais de justice de Québec hier après-midi. La procureure de la Couronne Me Carmen Rioux l'a officiellement accusé de ce chef, tout comme de leurre d'une personne âgée de moins de 14 ans à l'aide d'un ordinateur. Les faits allégués contre le Lavallois se seraient déroulés le 14 mars dernier.
Comme la victime se trouverait à Québec, l'accusé a comparu dans la capitale. C'est la police de Québec qui mène cette enquête.
Ordonnance de non-publication
Une ordonnance de non-publication nous limite dans ce que nous pouvons publier pour le moment. Mme Rioux n'a pas écarté la possibilité que d'autres accusations soient déposées dans cette affaire, à la suite de l'évaluation de la volumineuse preuve accumulée par les policiers.
Tremblay a eu de la difficulté à se trouver un avocat prêt à le représenter, en raison de la teneur des gestes qui lui sont reprochés. Un procureur de la défense a accepté d'agir comme ami de la cour, mais il n'a pas garanti qu'il prendrait le dossier quand Tremblay reviendra devant le tribunal mercredi prochain, pour son enquête sur remise en liberté. Il demeure détenu jusqu'à cette date.
Tremblay ne peut pas entrer en contact avec sa présumée victime. Il a pris plusieurs secondes avant de répondre au juge Hubert Couture, quand ce dernier lui a demandé s'il savait qui était la fillette de neuf ans.
Le Grand Dictionnaire terminologique de l'Office québécois de la langue française décrit la bestialité comme la «réalisation de l'acte sexuel avec un animal».