Le groupe de Québec Final State

Un été occupé pour Final State

Même s'ils ne présenteront que deux spectacles, le 25 juillet, aux Grandes Fêtes Telus de Rimouski, et le 31 juillet, en première partie de Marie-Mai au Festivent de Lévis, les membres du groupe de Québec Final State ont un été très occupé alors qu'ils travaillent à leur prochain album prévu pour l'automne.
«Nous avons commencé à penser à cet album après avoir lancé notre minialbum l'été dernier. Cet hiver, nous avons travaillé fort pour trouver un son particulier, une évolution par rapport au minialbum. Il était plus pop, l'album sera plus rock et R&B en gardant une sensibilité pop», explique Mathieu Girard-Lortie, guitariste et claviériste.
Il faut dire que les gars de Final State, tous âgés de 22 ans, ont des goûts musicaux très variés, de Coldplay, Arctic Monkeys et Kings of Leon à Kanye West et Pharrell Williams, et que leurs intérêts ont évolué depuis plus de cinq ans qu'ils forment un groupe.
«L'album que nous avions lancé en 2009, nous avons fait une croix dessus, car on estime que notre minialbum nous représente mieux», ajoute le bassiste Vincent Blackburn. Il faut dire que les ventes des deux simples tirés de ce minialbum, Make up your Mind et Dreaming Out Loud ont été de beaux succès puisque les gars affirment en avoir vendu 15 000.
«C'est beaucoup pour un groupe indépendant!» signale le batteur Olivier Bibeau. Ces ventes et les redevances radiophoniques leur ont permis de se concentrer entièrement à leur musique. «On pourra lancer l'album plus rapidement, et tout ça sans subvention, car on chante en anglais», explique Mathieu. «Je suis anglophone, donc à la base, c'est dans cette langue que j'écris», signale d'ailleurs le chanteur Rick Pagano.
Avec Eva
En plus d'avoir assuré la première partie d'un spectacle de Simple Plan à Sorel et d'avoir participé au Festival d'été en 2013, Final State a aussi pu réaliser un nouvel enregistrement de sa pièce Stars avec la chanteuse Eva Avila, gagnante de Canadian Idol en 2006. C'est de leur nouvelle équipe de gérance, la Boîte Sylvain Simard et XP4 Management, que cette collaboration est venue.
«Ce sont eux qui nous ont proposé ça. Ils l'ont fait entendre à Eva et elle a adoré la chanson et le groupe. On l'a invitée en studio et on a retravaillé la pièce ensemble», signale Mathieu. La pièce est diffusée à la radio depuis quelques semaines déjà.
Après avoir passé quelques semaines dans un chalet l'hiver dernier afin de composer, Mathieu, Olivier, Rick et Vincent passent actuellement une grande partie de leur temps en studio avec le producteur John Nathaniel.
«Nous avons déjà complété quatre pièces et on devrait en présenter quelques-unes dans nos spectacles cet été. John avait réalisé notre minialbum et nous avions beaucoup aimé travailler avec lui», conclut Vincent. Le nouvel album devrait regrouper huit nouvelles pièces et de nouvelles versions de quatre de celles qu'on pouvait déjà entendre sur le minialbum.
De rivaux à collègues
Si les membres du groupe Final State forment aujourd'hui un quatuor bien uni, c'est que trois d'entre eux ont d'abord été les rivaux de l'autre. En effet, avant Final State, Mathieu, Rick et Vincent formaient le groupe Silent Fall, qui faisait dans les «power ballades», alors qu'Olivier Bibeau était le chanteur du groupe de metal progressif Last Ending. Les deux groupes ont participé à un concours au Festival des Neiges de Beauport. «Il y avait seulement trois groupes en compétition et, oui, le groupe d'Olivier a terminé premier!» avoue Vincent. C'est cependant là que les trois gars de Silent Fall ont fait la connaissance d'Olivier. «Après ça, on a jammé ensemble et j'ai fini par me joindre à eux», raconte l'ex-chanteur devenu batteur.
Vous voulez y aller?
Qui : Final State (en première partie de Marie-Mai)
Où : scène Loto-Québec, 871, rue Commerciale, Saint-Jean-Chrysostome
Quand : demain à 20h
Billets : passeport 5 jours : 30,44 $; billet journalier : 21,74$; avant-scène : 52,19$
Téléphone : 418 833-2333
Site Web : www.festivent.net