Richard Lemire

Un cyberpédophile à l'ombre pour 18 mois

Un distributeur de pornographie juvénile de 52 ans, Richard Lemire, écope d'une peine de prison de 18 mois pour avoir échangé sur Internet des photos et des vidéos au contenu abject.
Après une enquête longue de trois ans et des informations venues des services de police de Londres et de la Nouvelle-Zélande, les policiers de Québec ont pu établir que Lemire a eu en sa possession 1087 photos et 170 vidéos.
Certaines images montraient des enfants, garçons et filles, ayant des relations sexuelles entre eux et même avec un chien.
L'homme échangeait de la pornographie juvénile avec d'autres pédophiles directement par courriel et via des sites de partage.
Lemire a plaidé coupable en novembre. Hier, il a assuré au juge Jean Asselin qu'il avait des regrets. L'homme a toutefois voulu préciser que «certains vidéos étaient seulement pour échanger». Après sa peine de détention, Lemire sera sous probation durant trois ans. Durant cette période, il devra continuer à suivre une thérapie et s'abstenir d'utiliser un ordinateur.