Radio-Canada a assuré que les costumes patrimoniaux seraient tous acheminés dans des musées, et qu'ils ne seraient ni détruits ni laissés à l'abandon.

Un cortège funèbre pour le costumier de Radio-Canada

Le costumier de Radio-Canada cesse officiellement ses activités vendredi même. Pour marquer le coup, le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) organise dès 11h un cortège funèbre avec cercueil, corbillard et couronne de fleurs.
Cette protestation symbolique à la fermeture de cet entrepôt qui contient pas moins de 90 000 pièces de vêtements aura lieu devant la tour de Radio-Canada sur le boulevard René-Lévesque à Montréal. Et pour aller au bout du concept, l'église Saint-Pierre-Apôtre de Montréal, située juste en face, fera même sonner ses cloches par solidarité. Des employés y participeront, mais le syndicat a aussi fait appel à des troupes de théâtre.
L'annonce de la fermeture du costumier par Le Soleil en octobre dernier a soulevé une vague d'indignation dans le milieu de la télévision, du théâtre et du cinéma, mais aussi dans la population. Radio-Canada a assuré que les costumes patrimoniaux seraient tous acheminés dans des musées, et qu'ils ne seraient ni détruits ni laissés à l'abandon. Le diffuseur plaide que l'industrie s'approvisionnait beaucoup moins qu'avant au costumier.
Par ailleurs, le diffuseur public fait aussi le grand ménage dans sa discothèque et sa médiathèque. On a aussi décidé de transformer la bibliothèque en centre de documentation, sans offrir aucune garantie que l'imposante collection de livres serait préservée.