Deux cents amateurs de bonne chère sont attendus ce samedi pour un repas gastronomique extérieur dans un champ près de la Fromagerie des Grondines.

Un champ, cinq chefs, 200 convives à Deschambault-Grondines

Un repas gastronomique servi en pleine nature alors que le soleil descend à l'horizon : le Festin dans le champ se transporte cette année dans Portneuf, où 200 convives sont attendus samedi sous un immense chapiteau dressé à proximité de la Fromagerie des Grondines.
Inspiré par la formule Outstanding in the Field lancée aux États-Unis il y a une quinzaine d'années, l'événement organisé par le Parcours gourmand de la Capitale-Nationale offrira une nouvelle occasion de partager un repas cinq services préparé par autant de chefs qui mettront en vedette les saveurs locales.
«L'idée est simple, les résultats sont merveilleux, le Festin dans le champ propose vraiment quelque chose de spécial pour promouvoir les produits d'ici par des chefs d'ici dans un lieu enchanteur», témoigne la chanteuse et blogueuse de Trois fois par jour, Marilou, également porte-parole du rendez-vous annuel.
Après s'être déployée au Vignoble Domaine L'Ange-Gardien situé dans la MRC de la Côte-de-Beaupré l'an dernier, l'activité champêtre investit cette année la campagne portneuvoise et débarque à la Fromagerie des Grondines. Le coup d'envoi de ce singulier pique-nique sera donné dès 17h.
De la terre à la table, ce sont les chefs Bernard Higgins (Auberge Baker), François Martineau (Ferme du Bon Temps), Stéphane Roth (Tournebroche), Vincent Goulet (Chef de rang) et Éric Normand (Érico Chocolatier) qui se chargeront de ravir les papilles des convives.
À guichet fermé
Les plats servis aux 200 foodies - tous les billets mis en vente au coût unitaire de 125 $ ont déjà trouvé preneurs - seront notamment concoctés à partir des produits de la ferme Québec-Oies, du liquoriste Cassis Mona et filles, de la Fromagerie des Grondines et du distillateur d'huiles essentielles Aliksir.
Le Festin dans le champ se présente non seulement comme un hommage aux artisans du terroir et à leurs produits doublé d'une opportunité de voir des grands de la cuisine québécoise s'exécuter dans un lieu inhabituel, mais aussi comme l'expression d'une volonté de créer un lien durable entre chefs et producteurs.