Rock, Invisible, de U2

U2: ni mauvais, ni génial ***

Elle était attendue, la nouvelle pièce de U2 que le groupe a rendue disponible gratuitement pendant 24 heures via iTunes le jour du Super Bowl.
Ils sont plus de trois millions à l'avoirtéléchargée alors que la Bank of America remettait un dollar pour chaque téléchargement à la fondation (RED) qui lutte contre le sida, la tuberculose et la malaria. Grande réussite humanitaire pour une bonne pièce qui ne figure toutefois pas parmi les meilleures du groupe irlandais. Débutant avec des claviers qui rappellent les Cure ou Joy Division, Invisible fait entendre un Bono toujours en voix; mais on préférerait entendre davantage la guitare de The Edge. Bref, sans être aussi décevant que Discotheque ou Lemon, où le groupe avait semblé perdre ses repères, le nouveau simple de U2 n'ira pas rejoindre Sunday Bloody Sunday ou Where the Streets Have No Name dans le coin des classiques, ni Vertigo dans la cour de ses meilleures réussites rock.