CHANSON, Né quelque part, Tryo

Tryo: sympathique ***

L'idée, nous dit-on, est née pendant une tournée acoustique, alors que les gars de Tryo ont sollicité leurs fans sur le Web pour garnir leur programme de quelques reprises, dont ils sont friands sur les planches (à leur dernier passage au Grand Théâtre, les Français avaient notamment fait honneur au Gangnam Style et à Hawaïenne des Trois Accords).
Pigés dans le répertoire qui a influencé le quatuor, les titres de Né quelque part ont donc en partie été enregistrés en coulisse. Le groupe y revisite à la sauce reggae acoustique des chansons de Jacques Dutronc, de Maxime Le Forestier (qui donne son titre à l'album), d'Alain Souchon, d'Alain Bashung (dans une version peppée de Ma petite entreprise) de MC Solaar, des Rita Mitsouko, de Renaud, de Francis Cabrel, de Bernard Lavilliers ou de Jacques Higelin, notamment.
Si la signature chaleureuse et rassembleuse de Tryo est bien audible sur cette collection de reprises, on ne peut pas dire que les relectures soient toujours les plus audacieuses. L'exercice n'en demeure pas moins éminemment sympathique