Trudeau, de père en fils

Juillet 1973 - À deux ans et demi, Justin Trudeau accompagne déjà son père, Pierre Elliott Trudeau, lors de ses déplacements. Sur la première photo, on voit le duo à Vancouver. De nombreux clichés montrant le père et le fils ont été pris lors des différents voyages de l'ex-premier ministre à l'étranger, notamment au Vatican avec le pape.
Novembre 1998 - Le jeune frère de Justin Trudeau, Michel, décède lors d'une avalanche alors qu'il skiait dans les montagnes Kootenay, en Colombie-Britannique. Le terrible accident frappe de plein fouet la famille : l'ancien premier ministre ne sera plus jamais le même homme. Justin Trudeau deviendra quelque temps plus tard directeur de la Fondation canadienne des avalanches.
Octobre 2000 - Lors des funérailles de son père en octobre 2000, Justin Trudeau, alors âgé de 28 ans, prononce un éloge funèbre émouvant. Les observateurs de la scène politique remarquent son talent d'orateur et spéculent pour la première fois sur ses possibilités de suivre les traces de Pierre Elliott Trudeau. Mais le futur politicien s'engagera encore un certain temps dans des organisations civiles, comme le programme de bénévolat pour les jeunes Katimavik.
Mai 2005 - Justin unit sa destinée à l'ex-animatrice Sophie Grégoire à l'église Sainte-Madeleine d'Outremont. Ils ont trois enfants, Xavier, Ella-Grace et Hadrien né en février 2014.
Décembre 2006 - Le congrès à l'investiture du Parti libéral du Canada en décembre 2006 marque le début de l'engagement de Justin Trudeau dans la formation alors qu'il est le président du groupe de travail sur la jeunesse de la Commission du renouveau. Dans son autobiographie, il raconte avoir compris au cours de la fin de semaine qu'il avait des aptitudes pour la politique et qu'il se devait de plonger. 
Octobre 2008 - Justin Trudeau passe son premier test en politique et remporte l'investiture dans Papineau en avril 2007. Plus d'un an plus tard, il devient député, entamant officiellement sa carrière de politicien à Ottawa. 
Avril 2013 - Près de 30 ans après le départ de son père à la tête du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau en prend les rênes. Sa victoire ne surprend pas alors que dans les semaines précédant le vote, les appuis se multiplient. Un seul tour de scrutin est nécessaire pour officialiser le successeur à Michael Ignatieff.