La motoneige a déjà fait 23 morts cet hiver. S'ajoutent plus de 300 blessés. Un bilan catastrophique selon Ronald McInnis, le porte-parole de la Sûreté du Québec.

Trois motoneigistes sont morts en l'espace de 24 heures au Québec

Triste journée dans les sentiers de motoneiges du Québec.
Deux motoneigistes ont perdu la vie samedi après-midi dans Charlevoix, tandis qu'un troisième a succombé à ses blessures dans Saguenay-Lac-Saint-Jean.
Le premier accident dans Charlevoix implique un homme de 46 ans qui circulait sur son terrain privé de la rue Principale à Petite-Rivière-Saint-François, vers 14h30.
Un proche s'est inquiété de l'absence du motoneigiste après quelques temps. Ce dernier a finalement été retrouvé inconscient, au sol, aux côtés de son engin.
Il a été transporté à l'hôpital dans un état critique. Son décès a été constaté peu de temps après.
Selon Claude Denis de la Sûreté du Québec, l'homme aurait été éjecté de sa motoneige en freinant brusquement sur une partie de terrain déneigée.
Le deuxième accident est survenu vers 14h10 dans un sentier balisé à Clermont, dans la ZEC Lac-au-Sable dans la MRC de Charlevoix-Est.
L'homme de 50 ans, qui était seul sur sa motoneige, a effectué une sortie de sentier pour une raison encore inconnue des policiers.
Son décès a été constaté à l'hôpital.
Il portait son casque au moment de l'accident. La vitesse pourrait être en cause selon les enquêteurs qui poursuivent leur travail.
Par ailleurs, plus tôt dans la journée de samedi, un sexagénaire est mort à la suite d'un accident impliquant deux motoneigistes, survenu vendredi soir, à Lac-Kénogami, au Saguenay-Lac-Saint-Jean.
L'accident est survenu dans un sentier pour motoneiges, a indiqué le lieutenant au Service de police de la Ville de Saguenay, Carl Villeneuve, dans des circonstances qui demeurent encore nébuleuses.
L'alcool a vraisemblablement joué un rôle, puisqu'un homme âgé dans la quarantaine, un multirécidiviste , a été arrêté avant d'être accusé de conduite avec les facultés affaiblies.
L'individu âgé dans la soixantaine a été transporté à l'hôpital, à Jonquière, où il a succombé à ses blessures. L'autre homme n'a subi aucune blessure.