Xavier Parent des Conquérants AAA des Basses-Laurentides a des statistiques exceptionnelles dans la Ligue d'excellence avec 59 buts et 49 passes en 29 matchs.

Tournoi pee-wee : le phénomène Xavier Parent

Partout où il passe, il fait courir les foules. Et plusieurs voient en lui un nouveau Mario Lemieux. Phénomène du hockey pee-wee québécois, Xavier Parent domine outrageusement la Ligue d'excellence où il montre une fiche de 59 buts et 49 passes en 29 rencontres. Une comparaison et des statistiques auxquelles le jeune hockeyeur des Conquérants AAA des Basses-Laurentides semble être bien détaché.
<p>Xavier Parent, de l'Armada de Blainville-Boisbriand</p>
«Je suis un enfant comme les autres», a insisté celui qui défend les couleurs de l'Armada de Blainville-Boisbriand au 55e Tournoi pee-wee de Québec. «Je vais à l'école cinq jours sur cinq et je joue au hockey pour m'amuser. Je ne porte pas attention à ce que l'on peut dire sur moi. Et cela ne me met pas de pression supplémentaire sur les épaules. Même ici au tournoi de Québec, alors que mon but, c'était juste de faire gagner mon équipe afin que l'on passe à l'autre ronde.»
Même s'il aime beaucoup compter des buts et amasser des passes, Parent a indiqué que ce qui l'allumait le plus dans le hockey, c'était le jeu d'équipe et de se retrouver avec ses amis. «Et même si marquer des buts, c'est pas mal plaisant, gagner, c'est encore plus le fun.»
«Un peu trop impulsif»
Interrogé sur ses deux plus grandes qualités de hockeyeur, Parent a mentionné que c'était sa vitesse et son sens du jeu. Il a expliqué que ses succès étaient aussi le résultat de sa préparation d'avant-match. «Avant chaque rencontre, j'écoute de la musique et je parle à mes coéquipiers sur ce que nous devrons faire pendant le match. Je m'entraîne aussi beaucoup avant chaque saison. J'ai une bonne préparation hors glace. Ça m'aide beaucoup.»
Quant au point qu'il aimerait améliorer, le jeune joueur a parlé de son attitude sur la patinoire. «Je suis un peu impulsif. Il faudrait que j'écope de moins de pénalités.»
Comme tous les jeunes de son âge, Parent rêve de jouer un jour dans la Ligue nationale où il a comme idole Sidney Crosby et Jonathan Toews, le premier à cause de ses prouesses offensives et le second parce qu'il excelle des deux côtés de la patinoire. Mais à moins long terme, il se verrait bien défendre les couleurs de l'Armada de la LHJMQ, une équipe qu'il a l'occasion d'aller encourager régulièrement.
Parent et ses coéquipiers ne l'ont pas eu facile, dimanche après-midi au Colisée Pepsi. Opposés aux Kings Jr. de Los Angeles, ils ont remporté une victoire de 2 à 1. La formation québécoise a pourtant dominé sa rivale lors des deux premières périodes de la rencontres mais a été incapable de profiter de ses nombreuses chances de marquer. Tirant de l'arrière 1-0 en début de troisième, l'Armada a finalement brisé la glace sur un but de Parent. Un peu plus de deux minutes plus tard, Blainville-Boisbriand a pris les devants 2 à 1 sur un filet de Samuel Poulin préparé par Parent. «Tout ce que l'on voulait faire dans ce premier match, c'était de bien casser la glace, a indiqué Parent. Et c'est que nous avons fait.»
Le prolifique marqueur a indiqué que le brio du gardien Dustin Wolf avait fini par jeter un doute chez les joueurs de l'Armada qui ont craint perdre leur duel face aux Kings Jr. «Notre coach nous a cependant dit que si on continuait à lancer en direction du gardien, la rondelle finirait par pénétrer dans le but.»
*********************
La fin pour les Baroudeurs
La belle aventure des Baroudeurs BB de Québec Ouest au Tournoi pee-wee a pris fin, dimanche, à l'Arpidrome. Opposés à l'Avalanche du Colorado, ils ont subi une défaite de 6 à 2. Les perdants ont vu leurs rivaux inscrire cinq filets en troisième période pour se sauver avec la victoire. William Falardeau, en deuxième, et Guillaume Lavoie, en milieu de troisième, ont compté les filets de Québec Ouest. De leur côté, les Corsaires AA-Élites de Pointe-Lévy ont aussi été éliminés du Tournoi pee-wee à la suite de leur revers de 3 à 0 face au Swiss Eastern Selects. Les gagnants ont marqué un but dans chacune des trois périodes.
Pat Brisson épaté
C'est face à l'Armada de Blainville-Boisbriand que les King Jr. de Los Angeles de Pat Brisson (photo) amorçaient le Tournoi pee-wee, dimanche. Le célèbre agent de joueur a mentionné qu'il connaissait bien le jeune Xavier Parent et pas seulement parce qu'il avait entendu parler de ses exploits. «Il a évolué avec mon garçon à Buffalo il y a deux ans, a indiqué Brisson. Nous avons même joué ensemble en Europe. Xavier, c'est un très bon joueur de hockey et un bon petit gars. C'est certain que c'est un bon patineur et qu'il a un très grand talent, mais moi, je l'ai observé comme garçon en dehors de la glace. Et j'ai bien aimé ce que j'ai vu. Il a beaucoup de classe. C'est ce qui m'a épaté, c'est ce que j'aime voir.»
Le Drakkar avance
Le Drakkar de Baie-Comeau a marqué trois buts en troisième péiode et c'est au pointage de 6 à 2 qu'il a battu la formation du Collège Français de Longueuil à l'Arpidrome. Jean-Christophe Bérubé a dirigé l'attaque des gagnants avec deux buts et une passe. Les autres marqueurs des gagnants ont été Samuel Bombardier, Zakary Pelletier, Christopher Sénéchal (1-1) et Enrick Sirois. Les Gladiateurs CC de Québec Ouest ont aussi accédé à la ronde suivante à l'Arpidrome à la suite de leur victoire de 3 à 2 aux dépens de l'Armada de Montmorency. Philippe Santerre, Pierre-Marc Simony et Mathieu Tremblay ont marqué les buts des gagnants. La riposte de l'Armada est venue de Christopher Beaudry et de Jérémy Auclair.