Tokyo d'Ingrid St-Pierre

Tokyo: bonheur aérien ****

C'est un joli cadeau de Noël que nous offre Ingrid St-Pierre avec Tokyo. Le troisième album de l'auteure-compositrice-interprète s'écoute en boucle, avec ravissement. Ses textes coulent doucement, inventifs, touchants, remplis d'émotions et de petites perles.
Elle y parle de rencontre amoureuse, des beaux hasards, des petits et grands deuils, en nous amenant à Montréal, à Tokyo, à Paris, à place Royale et à Times Square.
Des histoires de femmes aussi, celle d'une vieille dame qui dit adieu à sa maison et à ses souvenirs dans 63 rue Leman, celle d'une voisine qui se nourrit du bonheur des amants d'en face dans Les aéronefs.
Poli par la réalisation soignée de Philippe Brault, l'album est aérien. Les mélodies de piano et les fines percussions, entrelacées avec la voix cristalline d'Ingrid St-Pierre, créent un charmant mobile diaphane. Ça glisse comme de la soie.