Musiques du monde, Inner Fire, de The Souljazz Orchestra

The Souljazz Orchestra: afro, latino, saxo ***1/2

Difficile de qualifier le son du sextuor d'Ottawa, car son style est, comme son nom l'indique, un métissage de jazz et de soul, mais aussi de funk et d'afrobeat et, surtout sur cet album, de musiques latines.
Mené par le claviériste Pierre Chrétien, c'est toutefois la présence des saxophonistes Steve Patterson (ténor), Ray Murray (baryton) et Zakari Frantz (alto) qui donne toute sa couleur au groupe, les trois se lançant régulièrement dans des solos audacieux et réussis. Si leur précédent effort, Solidarity, puisait allégrement dans les sonorités africaines, celui-ci se nourrit surtout de rythmes latinos. Des airs mexicains de l'excellente Kingdome Come à la salsa assumée d'Agoya agrémentée de solos de piano et de flûte traversière en passant par Black Orchid, un titre plutôt funky auquel le vibraphone donne une couleur particulière, le mélange des genres est particulièrement réussi sur cet album. Une reprise de Celestial Blues du saxophoniste et clarinettiste Gary Bartz avec la voix de la percussionniste Marielle Rivard se greffe très bien à l'ensemble. D'ailleurs, n'était-ce pas Bartz qui disait que la bonne musique transcendait les genres?