The Killers en concert intime au cabaret du Capitole, dimanche soir

The Killers: prêts à enflammer les Plaines

Tout au long de la saison chaude, les Killers foulent les grandes scènes de nombreux festivals, du Hangout de Gulf Shores au Outside Lands de San Francisco. Mais dimanche soir, c'est dans l'intimité du Cabaret du Capitole que le quatuor a sévi. Et il y a mis le feu!
La semaine dernière, le Festival d'été de Québec (FEQ) a surpris tout le monde en annonçant que les Killers, qu'on pourra voir mardi, sur les plaines d'Abraham, se permettaient un passage en salle. Six cents billets ont été émis, auxquels une centaine s'est ajoutée par la suite. C'est dire que pour cette représentation intime, Brandon Flowers (voix, claviers) et ses comparses n'avaient devant eux que des fans loyaux. D'ailleurs, bien que le Cabaret du Capitole assure une proximité entre public et artistes, une douzaine de mordus avaient pris la peine de faire la file très tôt devant l'établissement afin d'être le plus près possible des planches.
Show mémorable
La table était donc mise pour un show mémorable. Ç'en a été un. Les Américains étaient en grande forme et le public - debout, car toutes les chaises et tables avaient été retirées - était survolté. Dès l'arrivée des quatre hommes, vers 23h15, augmentés de leurs deux complices de tournée, on a senti la fièvre gagner les lieux. Et quand la troupe s'est lancée dans Spaceman, deuxième titre au programme, c'était déjà la communion : la foule tout entière chantait. Et pas que les refrains, les pièces complètes, au risque d'enterrer Flowers, pourtant en voix! Pas étonnant qu'il ait laissé les spectateurs entonner certains passages-clés à sa place...
Les sourires se sont dessinés autant sur les visages des fans que sur ceux des musiciens. Ronnie Vannucci Jr. était déchaîné derrière sa batterie, Dave Keunig prenait plaisir à manier sa Ibanez Destroyer tandis que le discret Mark Stoermer était efficace à la basse, comme il l'a rappelé sur Jenny Was A Friend of Mine, en fin de parcours.
C'est avec un spectacle de grands succès que les Killers se promènent ces jours-ci, sans le moindre temps mort. À en juger comment les Smile Like You Mean It, Human et All These Things That I've Done ont fait grimper, les unes après les autres, la température au Cabaret du Capitole, les festivaliers auront droit à toute une soirée mardi. Même les compositions des deux derniers albums, comme Runaways, ont trouvé un mordant qui leur manquait quelque peu en studio.
Ce qui était, à bien des égards un concert de réchauffement pour The Killers - ils n'étaient pas montés sur scène depuis la mi-mai - a pris l'allure d'un happening. Nul doute que le FEQ a marqué un grand coup en créant un événement dans l'événement. On espère déjà une autre surprise du genre...