Ronnie Vannucci, Dave Keuning, Brandon Flowers et Mark Stoermer du groupe The Killers.

The Killers: 600 billets envolés en quelques minutes

Les 600 billets pour le spectacle intime du groupe américain The Killers au Cabaret du Capitole se sont envolés en quelques minutes mercredi matin, au grand bonheur des organisateurs du Festival d'été de Québec (FEQ) qui organisent ce genre de concert prestigieux pour la première fois à Québec.
La vente débutait à 9h sur le site Web du Capitole. Le Soleil a réussi à réserver des billets jusque vers 9h15. Le directeur de la programmation du FEQ, Louis Bellavance, n'hésite pas à parler de «gros coup». Une surprise que les billets se soient vendus aussi rapidement? En fait, c'est le contraire qui aurait été étonnant, avance-t-il. Il rappelle que le groupe était l'une des têtes d'affiche de Lollapalooza l'an dernier et qu'il n'a pas joué aussi proche du public depuis plus de 10 ans. Le gérant du groupe n'a pas bronché non plus lorsqu'on lui a transmis la nouvelle mercredi matin. «S'il avait fallu que ça ne se vende pas en quelques minutes, on aurait eu un problème.»
La surprise, en fait, a été que le gérant du groupe accepte d'organiser à Québec un concert du genre qui se tient habituellement dans les très gros marchés comme Toronto ou Los Angeles. «Cette mise en scène, je n'aurais pas pu la proposer, il fallait que la table soit mise», poursuit le directeur de la programmation. D'abord, le FEQ a organisé un concert similaire avec Guns n' Roses à Montréal l'an dernier et voulait tenter le coup à Québec. L'idée de le proposer aux Killers est venue à M. Bellavance en discutant avec la gérance du groupe dans le contexte où la machine est en pause depuis mai. «La famille au complet se retrouve chez nous, ils arrivent d'une vingtaine de villes différentes.» Le groupe voulait un local de pratique et, de fil en aiguille, l'idée du spectacle intime a fait son chemin. 
Encore fallait-il trouver une salle dans un court délai et qui correspond aux nombreux critères du groupe. Un «défi majeur». «Ils ne voulaient pas de mobilier, de tables, de chaises. Ils veulent des fans debout qui trippent et il n'était pas question de faire un show à 2000 personnes. Fallait que ça reste vraiment hors-norme pour que ce soit intéressant pour tout le monde», énumère M. Bellavance, qui n'a aucune idée de ce que le groupe réserve à ses fans.
Ce n'était pas une question d'argent, ni de profits pour le FEQ ou le groupe, assure-t-il. «On fait plaisir à une poignée de gens, personne ne va faire d'argent [...] Il n'y a pas de modèle d'affaires possible [pour ce genre de spectacle], il aurait fallu vendre les billets 500 $, pas 50!» Il n'exclut pas d'organiser d'autres spectacles du genre, «faudra travailler là-dessus».
Le spectacle aura lieu le 6 juillet à 23h au Cabaret du Capitole, soit deux jours avant que le band de Las Vegas ne fasse vibrer les plaines d'Abraham avec les pièces de son plus récent album Battle Born et ses succès comme Somebody Told Me, Human, Mr Brightside et When You Were Young.
Les billets du spectacle étaient en vente à 50 $ chacun. Plusieurs ont flairé la bonne affaire et revendent des billets au double du prix sur Kijiji. Des laissez-passer du FEQ sont toujours en vente sur le site infofestival.com au coût de 78 $.