Tom Holliston ajoute que lui et son groupe n'ont jamais serré la pince des Hanson de Slapshot, qui ont été un peu leur inspiration.

The Hanson Brothers: hockey, bière et punk

Les Hanson Brothers seront à l'AgitÉe le 1er avril. Pas Steve, Jack et Jeff, qui semaient la terreur sur les patinoires de la Ligue fédérale dans le film Slapshot, ni Isaac, Taylor et Zac, qui ont atteint la première place du palmarès Billboard avec la pièce pop bonbon MMMBop en 1997. Ceux qui seront à Québec jouent plutôt du punk rock à la Ramones avec des paroles qui tournent autour du hockey.
Le groupe est en fait depuis près de 30 ans un projet des membres du légendaire groupe vancouvérois NoMeansNo, où John Wright, le bassiste Rob  Wright et le guitariste Tom Holliston deviennent respectivement Johnny, Robbie et Tommy Hanson. Un batteur, dans ce cas-ci Byron Slack du groupe Invasives, s'ajoute au trio pour prendre la place de John, qui troque ses fûts pour le microphone.
«Nous faisons cette tournée au Québec, en Ontario et dans l'Ouest canadien pour souligner le lancement de la bière Punk Rauch, que la brasserie Le Trou du Diable de Shawinigan a créée en utilisant une recette maison de John. Ce sera agréable de jouer à nouveau à Québec, car je crois que la dernière fois, c'était pendant la finale de la Coupe Stanley où les Red Wings de Detroit avaient battu les Capitals de Washington», raconte Holliston en entrevue téléphonique avec Le Soleil en faisant référence au printemps 1998.
Hockey
Le hockey n'est d'ailleurs jamais bien loin avec les Hanson Brothers, qui portent comme leurs grands frères de Slapshot des lunettes recouvertes de ruban gommé et comptent parmi leur répertoire des pièces comme Stick Boy, He Looked Alot Like Tiger Williams, Rookie of the Year et The Last Canadian Boy (in the NHL).
«Nous sommes un groupe pour avoir du plaisir, et nos spectacles ne sont jamais ennuyants. Ils peuvent même parfois devenir un peu fous!» explique Holliston en faisant référence aux personnages de durs du hockey qu'ils interprètent sur scène.
«Il arrive même que, le lendemain d'un spectacle, je croise des gens qui étaient aux premiers rangs la veille et qui ne me reconnaissent pas! J'adore ça. C'est presque comme du Vaudeville, un peu comme les Three Stooges avec du bon punk rapide et mélodique.»
Les autres frères
Holliston ajoute que lui et son groupe n'ont jamais serré la pince des Hanson de Slapshot, qui ont été un peu leur inspiration. Quelques tentatives ont été faites par le passé, mais les horaires des uns et des autres ont empêché la rencontre d'avoir lieu.
«À l'époque, on a fait de la recherche pour être certains d'avoir le droit d'utiliser le nom et nous possédons le nom en tant que projet musical alors que les trois gars de Slapshot ont les droits pour leurs spectacles sur la glace. Tant qu'on n'enfile pas des patins et qu'ils ne se mettent pas à gratter une guitare, il n'y a pas de problème.»
Quant aux interprètes de MMMBop, maintenant trentenaires, Holliston avoue qu'il aimerait bien les rencontrer eux aussi. «Je suis sûr que ce sont de chics types. À l'époque, leur compagnie de disques nous avait offert un bon montant d'argent pour pouvoir s'appeler les Hanson Brothers. Nous leur avions dit d'utiliser le nom, qu'on ne les poursuivrait pas de toute manière et ils ont finalement opté pour Hanson seulement», se souvient le guitariste.
****************
NoMeansNo reprendra le collier
En pause depuis près d'un an, le groupe jazz punk NoMeansNo reprendra le collier à l'été, affirme le guitariste Tom Holliston à propos du trio qui n'a pas fait paraître de nouvel album depuis All Roads Lead to Ausfahrt en 2006. «Nous avions joué en Allemagne en juin, et c'est là qu'on a décidé de se donner une pause, pour travailler sur des trucs qui ne concernent pas la musique et pour passer du temps avec nos familles», indique Holliston, qui réside à Vancouver,mais dont la femme américaine habite au Minnesota en attendant d'obtenir ses papiers pour immigrer au Canada.
Holliston et les frères Wright ont recommencé à travailler ensemble sur de nouveaux démos en 2014. «C'est du nouveau matériel, mais je ne sais pas encore comment nous allons le faire paraître, en minialbum ou sous forme de téléchargement. C'est un vrai défi, ça, aujourd'hui.» Malgré la situation actuelle de l'industrie du disque, Holliston assure toutefois qu'il n'est pas amer. «Nous sommes très chanceux de pouvoir vivre de nos tournées. Peu d'artistes peuvent le faire, et on l'apprécie, on ne le tient pas pour acquis», conclut-il.
**************
Vous voulez y aller?
Quoi : The Hanson Brothers (artiste invité : Cobrateens)
Où : Bar-coop l'AgitÉe, 251 rue Dorchester
Quand : mardi, 20h30
Billets : 12 $
Tél. : 418 522-6133