Rock, Deeply Ordered Chaos, The Cult

The Cult: plus sombre***1/2

Premier extrait du 10e album des Cult à paraître en 2016, on peut dire que Deeply Ordered Chaos surprend agréablement.
Encore une fois produite par le poids lourd Bob Rock, la pièce amène une ambiance fort différente de la plupart des succès de la bande de Ian Astbury et Billy Duffy. Un rythme plus lent et une atmosphère plus sombre (on n'est pas du tout dans les mêmes eaux que Love Removal Machine ou Fire Woman) pour une pièce dont le thème est d'actualité puisque les vers s'égarent entre la situation en Syrie et les actes terroristes commis en France.
Vocalement, Astbury y va d'une performance convaincante à l'extérieur de son registre habituel. Les claviers ajoutent une texture intéressante et complètent bien le jeu toujours reconnaissable de Duffy à la guitare.