Thé à la mode: les accessoires défilent

Pour son premier Thé à la mode de l'année, l'Auberge Saint-Antoine a invité trois collections d'accessoires à défiler parmi les invités. Des sacs à main aux bijoux en argent, en passant par les mocassins d'inspiration autochtone, les petits objets font le look de la saison.
Ils complètent habituellement la tenue vestimentaire, mais, cette fois, les accessoires étaient le centre d'attraction de ce défilé Thé à la mode, qui s'est déroulé samedi dernier. Le concept fort convivial permet aux invités de déguster un thé et des pâtisseries pendant que les mannequins font découvrir les plus récentes collections.
La boutique Bagages de France a ouvert la marche en présentant une succession de coloris et de formats de sacs à main et de voyage de la célèbre marque française Longchamp. De la nouvelle palette chromatique, on retient du marine à profusion, de l'aubergine, du blanc pur et aussi un joli rose poudré qui débarquera en boutique au mois de mars. «Le Pliage Héritage revient aussi dans un nouveau format et les cuirs texturés sont les plus demandés», renchérit la propriétaire de la boutique, Sheila Morgan.
Dans un tout autre style, la collection Inukt, produite à Montréal, revisite la culture autochtone canadienne. Celle qui avait subi les critiques par le passé pour son style trop cliché a visiblement recentré sa signature, qui est plus urbaine et luxueuse.
Enfin, les bijoux en argent sterling de MYEL Design, faits à la main à Montréal, ajoutent une touche délicate. Passionnée de voyages, la designer Myriam Élie s'inspire de ses périples pour dessiner sa collection et elle accorde un soin minutieux à l'assemblage de chaque parure. 
Les défilés Thé à la mode sont présentés le troisième samedi de chaque mois. Le prochain événement de février mettra en vedette les robes de soirée et de bal de la designer montréalaise Arti Gogna.