Manguinhos sera la 29e favela dont la police a repris le contrôle depuis le début de ces opérations de nettoyage en 2008.

Terrorisme: la police brésilienne arrête 12 personnes qui auraient ciblé les JO

La police fédérale du Brésil a ordonné l'arrestation de 12 personnes qui auraient juré allégeance au groupe armé État islamique sur les réseaux sociaux.
Le ministre de la Justice Alexandre de Moraes a déclaré aux journalistes, à Brasilia, que dix suspects ont été arrêtés et que deux autres sont recherchés. Les 12 suspects sont Brésiliens et l'un d'entre eux est un mineur.
M. Moraes a révélé que la police a décidé d'intervenir quand les individus ont discuté de l'utilisation d'armes et de tactiques de guérilla pour s'en prendre aux Jeux olympiques de Rio, qui débuteront le 5 août.
Les arrestations ont eu lieu dans les États de Sao Paulo et de Parana, dans le sud du pays.
Pas de cible précise
M. Moraes a dit qu'aucune cible spécifique n'avait été identifiée. Il a décrit un groupe «d'amateurs mal préparés» qui avait par exemple décidé, il y a quelques jours, de commencer à pratiquer les arts martiaux.
La semaine dernière, le principal conseiller militaire du gouvernement brésilien par intérim a déclaré que les préoccupations liées au terrorisme ont atteint «un niveau plus élevé» après l'attaque de Nice.