Yann Perreau et Marie-Thérèse Fortin

Sur le radar

La Môme à l'honneur
Moins d'une semaine après l'hommage à Édith Piaf servi par la Française Anne Carrère au Palais Montcalm, l'héritage de la Môme sera une nouvelle fois à l'honneur, jeudi, au Grand Théâtre. Une brochette d'artistes québécois se glisseront alors dans l'oeuvre de la grande dame de la chanson française, dont on souligne le 100e anniversaire de naissance en décembre. Mis en scène par Yann Perreau, sous la direction musicale d'Yves Desrosiers, le spectacle créé aux FrancoFolies de Montréal met notamment en vedette Marie-Thérèse Fortin, Sylvie Moreau, Betty Bonifassi, Catherine Major et Daniel Lavoie.  Geneviève Bouchard
En voyage avec Les Hôtesses d'Hilaire
Reconnu pour son penchant pour le rock inspiré des années 70, pour ses textes décalés et pour ses prestations scéniques qui déménagent, le groupe Les Hôtesses d'Hilaire s'amène dans la capitale armé d'une brassée de nouvelles chansons. La formation originaire de Moncton a fait paraître tout récemment Touche-moi pas là, un troisième album anticonformiste et fort en gueule. Le chanteur Serge Brideau et sa bande transposeront leur univers sur la scène du Cercle jeudi. Billets en vente 12 $ au disquaire le Knock-Out, au Cercle ou sur www.lepointdevente.comGeneviève Bouchard
Spectacle littéraire: conversations-poèmes
L'auteure Louise Dupré a profité du 81e congrès de PEN International pour réaliser des rencontres privilégiées avec des écrivains du monde entier. Elle leur a fait lire, dans leur langue maternelle, des extraits de son ouvrage Plus haut que les flammes écrit après une visite des camps d'Auschwitz et de Birkenau et a capté ces moments sur vidéo. Ceux-ci ont servi de matière au spectacle Passeurs de mots, où la poète donne de nouveau la réplique à ses interlocuteurs, virtuels cette fois. Le spectacle sera présenté le vendredi 13 novembre dès 20h à la Maison de la littérature, rue Saint-Stanislas, et diffusé en direct sur le Web à partir du site Internet de Rhizome : www.productionsrhizome.org  Josianne Desloges
Du swing en trio pour Karen Young
Un album jazz en trio, un autre misant sur la multitude des voix : chez Karen Young, l'automne 2015 amène deux projets musicaux bien différents. Avec ses complices Normand Guilbeault (contrebasse) et Sylvain Provost (guitare), la chanteuse vient de faire paraître l'album swing-jazz You Make Me Feel So Young. Le trio en présentera d'ailleurs les pièces en concert à la Chapelle des Jésuites de la rue Dauphine, vendredi dès 20h. Karen Young a aussi lancé la semaine dernière l'album Missa Campanula, une messe polychorale en latin dédiée à sa mère, qui souffrait de la maladie d'Alzheimer. Un projet précieux pour la chanteuse, pour lequel elle a amassé quelque 25 000 $ par une campagne de sociofinancement.  Geneviève Bouchard