Philémon Cimon s'arrête au Cercle jeudi.

Sur le radar

Un peu de Cuba avec Philémon Cimon
L'automne dernier, Philémon Cimon a fait paraître le disque Les femmes comme des montagnes, sur lequel il bouclait en quelque sorte la boucle de ses expérimentations cubaines. Après un premier album enregistré à La Havane, puis un deuxième au Québec, voilà qu'il est retourné travailler dans la contrée de Fidel Castro, mais avec ses complices québécois. Alors qu'il s'arrête au Cercle jeudi, l'auteur-compositeur-interprète risque de faire monter le mercure de quelques degrés avec ses chansons sensuelles et juste un peu décalées.  Geneviève Bouchard
Le paysage dans toute sa splendeur
Nos panoramas ont inspiré plus d'un peintre québécois, de Suzor-Côté à Borduas. Anne-Marie Bouchard, conservatrice de l'art moderne au Musée national des beaux-arts du Québec, prononce une conférence sur le sujet mercredi à l'auditorium du musée. Mme Bouchard explorera les multiples déclinaisons du paysage comme sujet dans l'histoire de l'art du Québec ou comment les qualités uniques de la nature québécoise ont suscité chez de nombreux artistes une volonté de capturer la lumière hivernale, les étendues sauvages, la topographie et la végétation, voire l'expérience physique du territoire et de l'imaginaire de son occupation. L'art québécois du paysage, mercredi, 19h30. Admission : 5 $ (membres : 4 $). Places limitées. Réservation : 418 643-2150.  Éric Moreault 
Notre petite ville à la salle Albert-Rousseau
Récompensée d'un prix Pulitzer à sa création en 1938, Notre petite ville (Our Town) du dramaturge américain Thornton Wilder raconte le quotidien d'une bourgade du New Hampshire à travers le récit de ses habitants. Dans une mise en scène de Daniel Paquette et avec une distribution réunissant notamment Edgar Fruitier, Louis-Olivier Mauffette, Alexandre Malo, Gabrielle Forcier et Josée Beaulieu, la pièce fait escale à la salle Albert-Rousseau dimanche.  Geneviève Bouchard
Un premier album pour King Abid
<p>King Abid monte sur les planches pour partager son univers qui touche au world beat et au reggae dance­hall vendredi, à 22h, au Cercle.</p>
King Abid - Heythem Tlili de son vrai nom - vient tout juste de lancer son premier album, éponyme. Collaborateur de Karim Ouellet, King Abid s'est aussi fait entendre auprès de Movèzerbe, de Marième, comme DJ ou encore à la radio. Pour cette aventure solo, il s'est entouré de différents collaborateurs, dont Ouellet, Claude Bégin, Poirier, Boogat, Bob Bouchard et Eman, qui cosigne le premier extrait, Fattouma. King Abid monte sur les planches pour partager son univers qui touche au world beat et au reggae dance­hall vendredi, à 22h, au Cercle. Entrée : 10 $.  Nicolas Houle