Stéphan Turcot

Stéphane Turcot coupable de conduite avec les capacités affaiblies

Le journaliste sportif de TVA Stéphane Turcot a été condamné jeudi à 1000 $ d'amende et à une interdiction de conduire pendant un an après avoir été intercepté ivre au volant lors d'un barrage policier le 3 août dernier, à Stoneham.
Turcot, 51 ans, a choisi de plaider coupable dès sa comparution. L'alcootest a révélé que le journaliste avait un taux d'alcoolémie de 0,14. Comme il l'a indiqué lui-même en entrevue lors de son arrestation, Turcot a déjà été condamné pour conduite en état d'ébriété en 2005.
Son avocate, Me Sophie Dubé, a souligné que son client avait depuis obtenu un pardon et ne pouvait donc pas être considéré comme ayant des antécédents judiciaires. La juge a accepté la suggestion des parties de lui imposer l'amende minimale prévue, soit 1000 $.