Stéphane Parent veut développer l'animation historique à Québec. Devant le succès du thème des Filles du Roy, M. Parent assure que le fleuve sera utilisé à son maximum pour la présentation 2014.

Stéphane Parent: vivre l'histoire de Québec

Le lauréat : Stéphane Parent, directeur général des Fêtes de la Nouvelle-France Occasion : Le succès de la présentation 2013 des Fêtes de la Nouvelle-France
Son objectif : développer l'animation historique. Ce mandat propre aux Fêtes de la Nouvelle-France, Stéphane Parent se l'est donné à lui-même. «Ça évolue constamment et ça doit se faire encore. Québec a une histoire riche et un paysage magnifique. Les Fêtes font ressortir l'âme de Québec, la fierté, la beauté de notre ville et l'importance du rôle qu'elle a joué et qu'elle joue encore.»
Même si les chiffres officiels de fréquentation ne sont pas encore disponibles, le directeur général s'avance déjà sur une hausse significative de 11 ou 12 % de la vente de médaillons par rapport à l'an dernier. Une hausse de 10 % est aussi remarquée dans la vente de bière et d'autres produits dérivés. «Je suis certain que ça va se refléter dans les autres départements.»
La réussite de l'événement, il la doit à son équipe. «Les premiers mots qui me viennent à l'esprit pour décrire le succès que nous avons eu, c'est le merveilleux travail d'équipe, mais aussi la diversité et la multiplicité des partenariats.»
Le 350e anniversaire de l'arrivée des filles du Roy a également suscité beaucoup d'intérêt. Personne n'y croyait au départ, explique M. Parent. C'est donc grâce à la participation de la Société historique des Filles du Roy, du Musée naval, du Petit Séminaire de Québec et du Couvent des Ursulines que tout a été possible. «On avait estimé que 400 ou 500 personnes seraient présentes lors de l'arrivée des filles dans le Vieux-Port de Québec», lance M. Parent. Une évaluation informelle a plutôt dénombré la foule à 3500 personnes, une autre à 5000.
Les idées arrivaient de partout. «Les gens se sont impliqués à fond, explique-t-il. On en a eu pour notre argent! Même la Ville de Québec s'est investie davantage dans le projet et ç'a paru.»
Vers l'avenir
Les dés sont déjà lancés pour les prochaines années. Stéphane Parent et son équipe revoient en profondeur le défilé d'ouverture. La grosse nouveauté pour 2014, l'utilisation du fleuve à son maximum. «C'était bien avec le bateau cette année, mais entre 2014 et 2017, il y aura encore plus d'animation», a-t-il laissé entendre, sans en divulguer davantage.
Stéphane Parent a dirigé pendant 18 ans la compagnie de théâtre Production Épisode, fournisseur pour le Carnaval de Québec. Il a également personnifié Samuel de Champlain pour le 400e de la ville de Québec, une année intense, pour la compagnie et pour lui.
L'homme de théâtre prendra part cet automne à l'organisation de la Mascarade de Loretteville. Ce projet, il souhaite le développer à long terme. «Cette année, on y mettra notre touche carnavalesque et «nouvelle-francienne», mais le plus gros s'en vient pour 2014», avertit M. Parent. Il révèle aussi que cette fête pourrait s'étirer sur trois jours et qu'elle pourrait bien devenir un attrait touristique fort pour la ville de Québec.