Sports express

Marie-Philip Poulin en mission
Marie-Philip Poulin
Marie-Philip Poulin a été nommée capitaine de l'équipe canadienne pour le Championnat du monde de hockey féminin. La double médaillée d'or olympique originaire de Beauceville avait aussi joué ce rôle lors d'une série de deux matchs contre les États-Unis en décembre - des victoires de 5-3 et de 3-2 -, ainsi qu'au Mondial de 2016 et à la Coupe des quatre nations. Haley Irwin, Brianne Jenner et Natalie Spooner seront ses adjointes à tour de rôle. Le Canada amorcera son tournoi vendredi face aux États-Unis, qui avaient vaincu le Canada 1-0 en prolongation lors de la finale de 2016. Les Américaines ont d'ailleurs remporté six des sept derniers Mondiaux, la dernière médaille d'or du Canada remontant en 2012. «Ça fait longtemps que nous n'avons pas remporté le titre mondial et je crois que nous sommes en mission en ce moment», a expliqué Poulin. Les Canadiennes affichent un dossier de 3-7 face aux Américaines depuis qu'elles les ont battues en prolongation pour remporter la médaille d'or aux Jeux olympiques de Sotchi, en 2014.  La Presse canadienne
***
Le Vélirium du 4 au 6 août
La traditionnelle Coupe du monde de vélo de montagne tenue chaque année au mont Sainte-Anne (Vélirium) aura lieu du 4 au 6 août prochain. Encore une fois, le sommet de la Côté-de-Beaupré sera le théâtre de deux compétitions impliquant les meilleurs de la planète, hommes et femmes. La descente aura lieu le samedi 5 août, tandis que le cross-country se déroulera le lendemain. Plusieurs courses pour les amateurs, dont un raid de 100 km, et une épreuve pour enfants sont également au menu de ce 27e rendez-vous du grand circuit au mont Sainte-Anne. L'an dernier, la Canadienne Catharine Pendrel s'était imposée lors du cross-country féminin, quelques jours avant de décrocher une médaille de bronze aux Jeux olympiques de Rio. Rappelons que le mont Sainte-Anne accueillera pour la troisième fois les Mondiaux de vélo de montagne en 2019.  Jean-Nicolas Patoine
***
La LNH à la conquête de la Chine
La LNH a confirmé jeudi qu'elle présentera ses premiers matchs en Chine cet automne. Les Kings de Los Angeles et les Canucks de Vancouver s'affronteront lors de rencontres préparatoires le 21 septembre à Shanghai et le 23 à Pékin. La Chine devrait devenir un centre d'intérêt pour l'expansion du marché international de la ligue. En officialisant la nouvelle jeudi à Pékin, le commissaire Gary Bettman a précisé que l'intérêt de la LNH envers la Chine dépasse les Jeux olympiques d'hiver de 2022. Il a évoqué une entente à long terme qui comprendrait notamment des investissements dans le hockey mineur du pays. La Chine est très attrayante pour la LNH grâce à l'aide du gouvernement chinois et du secteur privé, mené par Zhou Yunjie, un gardien de but devenu milliardaire par l'entremise de son entreprise de fabrication de boîte de conserve de métal ORG Packaging. «Nous ferons de notre mieux pour développer le potentiel du hockey sur glace et atteindre son âge d'or en Chine, afin que se concrétise l'objectif de compter 300 millions de joueurs et de faire de la Chine une puissance en hockey sur glace», a mentionné Zhou.  AP
***
Eric Radford souffre d'une blessure à la hanche droite qui l'accable depuis la semaine dernière.
Détrônés à cause de la «jambe de bois» de Radford
Arrivés dans la peau des doubles tenants du titre en couple aux Mondiaux de patinage artistique, les Canadiens Meagan Duhamel et Eric Radford ont terminé seulement septièmes (206,06 points), loin des nouveaux monarques chinois Wenjing Sui et Cong Han (232,06) et tout juste derrière leurs compatriotes Liubov Ilyushechkina et Dylan Moscovitch (206,19). Il faut dire que Radford était hypothéqué par une blessure à la hanche. Le vétéran de 32 ans a d'ailleurs songé à se retirer quelques heures avant l'épreuve finale. Radford avait révélé mercredi que sa blessure, qui avait commencé par des spasmes musculaires la semaine dernière, lui donnait l'impression d'avoir «une jambe de bois». La Montréalaise Julianne Séguin et le Rimouskois Charlie Bilodeau ont fini 11es (198,21). Les résultats combinés des programmes court et libre ont garanti au Canada la présence de trois couples aux Jeux olympiques de Pyeongchang, l'an prochain.  La Presse canadienne