Le président Barack Obama a remis au compositeur Stephen Sondheim, au réalisateur Steven Spielberg et à la chanteuse Barbra Streisand la médaille présidentielle de la liberté, la plus haute récompense civile aux États-Unis.

Spielberg et Streisand honorés par Obama

Barbra Streisand, Steven Spielberg, Willie Mays et 14 autres Américains ont reçu des mains de leur président la plus haute récompense civile du pays, mardi.
Barack Obama a remis la médaille présidentielle de la liberté au réalisateur Steven Spielberg, aux musiciens Gloria et Emilio Estefan, au chanteur James Taylor, au compositeur Stephen Sondheim, au violoniste Itzhak Perlman et à la chanteuse et actrice Barbra Streisand.
Récompenses posthumes
Des médailles posthumes ont été décernées, notamment à l'avocat en droits civils Minoru Yasui, qui a contesté la validité constitutionnelle d'un couvre-feu militaire durant la Seconde Guerre mondiale sur la base de la discrimination raciale, et à Billy Frank fils, un militant pour les droits autochtones.
Dans le domaine du sport, Yogi Berra a aussi reçu à titre posthume la récompense, remise à «des innovateurs, artistes et leaders qui contribuent à la force des États-Unis», tel que l'a présenté M. Obama. Yogi Berra est décédé en septembre. Il a été un célèbre receveur pour les Yankees de New York et a également servi durant la Seconde Guerre mondiale. Dans le domaine du sport, Yogi Berra a aussi reçu à titre posthume la récompense, remise à «des innovateurs, artistes et leaders qui contribuent à la force des États-Unis».