QuébéComm entend continuer de se démarquer avec un contenu «unique» et «exclusif», mais rien de la taille de Madonna en termes de foule.

Spectacles sur les Plaines: QuébeComm a des visées plus modestes

Ne vous attendez pas à un spectacle payant à grand déploiement de l'envergure de Madonna sur les plaines d'Abraham cet été, vous pourriez être déçu. QuébéComm aimerait revenir à la charge, mais souhaite diminuer les attentes en ce qui a trait au succès de foule. Sylvain Parent-Bédard se dirait même très satisfait d'un spectacle présenté devant 20 000 personnes si l'aventure s'avère rentable.
«On n'a pas besoin d'avoir 60 000, 70 000 personnes sur les Plaines. Avec Céline [Dion, en 2013], on en avait 43 000. Ça a été rentable financièrement, ça a été un succès de contenu et un succès de foule. Donc, si on arrive financièrement avec un artiste à 20 000 [spectateurs], peut-être qu'on fera un spectacle sur les Plaines», a indiqué le président fondateur de QuébéComm, dont la division Sismyk s'occupe dorénavant du volet musical.
M. Parent-Bédard, qui a offert une conférence devant les membres de la Chambre de commerce et d'industrie de Québec mardi, ne cache pas que son équipe «travaille fort» pour la production d'un nouveau spectacle extérieur, «mais je vous dirais qu'on est très loin d'avoir conclu une entente pour l'été qui vient». À ses dires, «l'année 2014 est plus difficile au niveau des grands noms qu'on peut faire venir sur les Plaines».
Public plus jeune
Ceci étant dit, QuébéComm veut continuer à se démarquer en proposant du contenu «unique» et «exclusif», comme ce fut le cas avec le spectacle Céline... une seule fois l'été dernier. «Madonna, c'était son seul spectacle extérieur en Amérique du Nord, donc là aussi il y avait un côté spécial, unique», a fait valoir M. Parent-Bédard, qui aimerait potentiellement rejoindre un public plus jeune. «Ça pourrait être dans le domaine de l'électronique, par exemple. Ça pourrait aussi être des groupes très populaires internationalement, moins connus par la masse, mais très connus dans les réseaux sociaux, [auprès] des jeunes, et qui pourraient attirer les gens à Québec si on en avait une exclusivité.»
Sylvain Parent-Bédard affirme par ailleurs avoir eu vent d'une possible tournée pour le nouvel album d'AC/DC, et bien qu'il soit allé aux nouvelles, «aucune démarche» n'a été entreprise auprès du groupe australien. Le chanteur Brian Johnson a en effet affirmé sur les ondes d'une radio américaine, plus tôt cette semaine, vouloir entrer en studio en mai pour ensuite se produire 40 fois pour les 40 ans de la formation. «Oui, définitivement, ça pourrait être intéressant», a commenté le pdg de QuébéComm. «J'ai tenté de vérifier la rumeur et, pour moi, on me disait qu'il n'y a rien de sûr pour la tournée au niveau de leur agent», a-t-il ajouté.
En ce qui concerne la nouvelle tarification pour «louer» les Plaines, déterminée selon le nombre de billets vendus, M. Parent-Bédard est d'avis que cela «ne représente pas un obstacle» pour les promoteurs, pourvu que les partenaires publics, à savoir la Ville de Québec et la Commission des champs de bataille nationaux, «comprennent qu'on est dans un environnement concurrentiel mondial» et continuent à offrir des services, telle la sécurité à l'extérieur du site.
********************
Anthony Kavanagh dans True Lov
C'est finalement l'humoriste Anthony Kavanagh qui jouera aux côtés de Cathleen Rouleau dans la future série télévisée produite par QuébéComm, True Lov.
Le Soleil rapportait en septembre dernier que le nouveau projet télévisuel, qui mettra en scène les tribulations d'un couple «excessivement amoureux, mais excessivement maladroit», allait être un hybride entre Un gars, une fille et lol:-), autre succès télé de la boîte québécoise.
Mercredi, après avoir présenté en exclusivité quelques capsules du démo aux membres de la Chambre de commerce réunis pour un dîner-conférence, le président fondateur Sylvain Parent-Bédard est allé encore plus loin dans les comparaisons, espérant pouvoir faire de ce concept un Mr. Bean de la télé québécoise, destiné au marché international.
Tourné à Québec, True Lov est un projet non verbal et humoristique qui, à la différence de lol:-), racontera une histoire à travers un fil conducteur. Chaque épisode d'une durée de 30 minutes représente une journée dans la vie du couple muet, mais très expressif, formé par Cathleen Rouleau et Anthony Kavanagh. On pourra alors voir le duo dans des sketchs comiques dans la chambre à coucher, au bureau, en vélo de montagne...
Pour le moment, QuébéComm développe le concept avec Radio-Canada. Quelques scènes, présentées pour la première fois au grand public mardi, ont déjà été filmées, mais le tournage du pilote devrait se faire uniquement à l'automne. Quant à la diffusion de la série, qui se déclinera en 13 épisodes, il faudra probablement attendre deux bonnes années.
Fort de son expérience avec lol:-), qui a été achetée dans plus de 120 pays, QuébéComm ne manque pas de projets pour le petit écran. M. Parent-Bédard a en effet révélé mardi être sur le point de faire une «importante annonce» au sujet d'une future série humoristique qui sera également tournée dans la capitale. «Il s'agit d'une série à succès à l'international qu'on a acquise de Warner Brothers et qui a été mise en nomination aux derniers Emmy Awards», a-t-il simplement glissé, sans vouloir en révéler le titre. «On travaille aussi sur un concept qui, selon nous, va être le prochain The Voice. On est en train de le développer, on cherche un partenaire, on a presque réglé [un partenariat]», a-t-il ajouté, très enthousiaste par rapport à l'avenir.