Jean Leloup

Spectacles francophones: nouveaux rendez-vous

Alors que la dernière année a été propice au Québec à plusieurs retours attendus sur disque, l'automne qui commence verra ces retrouvailles se transposer sur les planches. Et si le menu semble chargé  sur les grandes scènes de la capitale, un coup d'oeil aux programmations des salles plus modestes prouve qu'elles ne sont pas en reste.
Jean Leloup
31 octobre, 1er novembre, 15 et 16 janvier au Capitole, 11 et 12 décembre au Grand Théâtre
Cinq ans après son dernier effort en solo, le retour sur disque de Jean Leloup était visiblement attendu : l'album À Paradis City, lancé en début d'année, a été certifié platine, avec plus de 80 000 exemplaires vendus. Et ses retrouvailles avec les planches ont aussi soulevé l'enthousiasme des fans et forcé la tenue de représentations supplémentaires. Fidèle à son habitude, l'auteur-compositeur-interprète ne fait pas les choses comme les autres, débarquant en ville avec deux concepts de spectacles : entouré de son groupe au Capitole pour une soirée plus rock, en tête-à-tête «intime» à la salle Louis-Fréchette du Grand Théâtre sous le titre Le fantôme de Paradis City.
Louis-Jean Cormier
Louis-Jean Cormier
26 septembre, Grand Théâtre
Après le succès récolté par son premier album hors Karkwa, tous les espoirs étaient permis pour le deuxième chapitre musical signé Louis-Jean Cormier. Le disque Les grandes artères, lancé au début du printemps, ne les a pas déçus. Inventif en studio, Cormier l'est aussi sur scène, lui qui prend plaisir à rhabiller ses chansons de teintes nouvelles. Selon ce qu'on a vu dans les dernières années, la complicité avec son groupe de polyvalents musiciens (Simon Pedneault, Adèle Trottier-Rivard, Guillaume Chartrain et Marc-André Larocque) n'a pas encore fait défaut. Le grisant (et trop court!) avant-goût du nouveau spectacle qu'on a pu découvrir au Festival de la chanson de Tadoussac avait tout pour mettre en appétit.
<p>Pierre Flynn</p>
Pierre Flynn
21 octobre, Grand Théâtre
En voilà un autre qui a profité des derniers mois pour s'offrir un grand retour : en proposant Sur la terre, en avril, Pierre Flynn a mis fin à 14 ans de silence sur disque. Loin d'avoir perdu la main, l'auteur-compositeur-interprète nous est revenu au sommet de son art, avec sous le bras des chansons d'une indéniable profondeur. Question de retrouver ses repères sur scène, le vétéran s'est offert en juin une résidence de quelques jours à Tadoussac, où il a offert le premier concert de cette nouvelle aventure musicale. Une rencontre certes fébrile, mais indéniablement chaleureuse et prometteuse pour sa tournée automnale.
Piaf à l'honneur
Piaf! Le spectacle : 6 novembre, Palais Montcalm
Piaf a 100 ans. Vive la Môme! : 12 novembre, Grand Théâtre
Alors qu'on soulignera en fin d'année le 100e anniversaire de naissance d'Édith Piaf, ses admirateurs auront (au moins...) deux spectacles à se mettre sous la dent. Première escale au Palais Montcalm, où la Française Anne Carrère, qui s'est produite en Europe, en Amérique du Sud et aux États-Unis, raconte et chante la vie de Piaf de ses débuts dans la rue aux grandes scènes parisiennes. Deuxième arrêt au Grand Théâtre pour un hommage conçu au Québec sous la houlette du directeur musical Yves Desrosiers, dans lequel Marie-Thérèse Fortin, Sylvie Moreau, Betty Bonifassi, Florence K, Daniel Lavoie et Yann Perreau se relaient pour faire honneur au répertoire de la Môme.
<p>Grand Corps Malade</p>
Grand Corps Malade
6 et 7 décembre, Petit Champlain
Le slameur français Grand Corps Malade a prouvé depuis un bon moment qu'il sait captiver les foules au Québec... Même quand les conditions d'écoute ne sont pas nécessairement les plus optimales. En concert extérieur au parc de la Francophonie ou à la place D'Youville, on l'a vu d'une part recevoir un accueil digne d'une rock star sous les hurlements de ses fans et d'autre part réussir à cultiver un silence quasi religieux pendant qu'il déclame ses textes. Armé d'un album attendu cet automne, voilà qu'il nous revient dans un contexte beaucoup plus intime, dans l'enceinte du Théâtre Petit Champlain.
Aussi
12 et 13 septembre et 10 décembre
Alexandre Poulin (Petit Champlain)
6 septembre
Safia Nolin (Le Cercle)
18 septembre
Dominique Hudson (Impérial)
19 septembre
King Melrose (Centre d'art La Chapelle)
Philippe B (Petit Champlain)
3 octobre
Kaïn (Petit Champlain)
15 octobre
Pierre-Hervé Goulet
(Petit Champlain)
20 octobre
Florent Vollant
(Grand Théâtre)
22 et 23 octobre
Plume Latraverse (Grand Théâtre)
23 octobre
Canailles (Le Cercle)
30 octobre
Sally Folk (Petit Champlain)
13 novembre
Michel Robichaud (Vieux Bureau de Poste)
14 novembre
Loud Lary Ajust (Impérial)
19 novembre
Galaxie (Impérial)
21 novembre
Michael Sea (Vieux Bureau de Poste)
21 novembre
Joseph Edgar (Le Cercle) 
25 novembre
Étienne Drapeau (Centre d'art La Chapelle)
27 novembre
Yves Duteil (L'Anglicane)
28 novembre
Le vent du nord (Petit Champlain)
29 novembre
David Thibault (salle Albert-Rousseau)
2 au 31 décembre
Marc Dupré (Capitole)
3 décembre
Philippe Brach (Théâtre Petit Champlain)
4 décembre
Jacques Michel (Grand Théâtre)
5 décembre
Tire le Coyote et invités (Grand Théâtre)
8 décembre
Jean-Pierre Ferland et l'OSQ (Grand Théâtre)